Cette année,la quatrième édition a déposé ses valises à Washington DC en présence de plusieurs leaders du Mouvement Panafricain piloter par l’Ivoirien Gnaka. Au coté de la famille Sankara représentée par son frère Paul Sankara, on pouvait remarquer la présence des membres du parti communiste Cubain,des activistes américains, des amis de la famille Sankara, de nombreux Burkinabè ainsi que des élèves et étudiants venus se ressourcer sur la vie du leader de la révolution burkinabè d’août 1983.

Malgré la volonté des animateurs de la conférence ,d’épuiser les actions fortes de l’homme,ses différentes réalisations ,sa vie de chef d’Etat jusqu’à son élimination physique, les conférenciers ont remis une large partie des exposés prévus pour la conférence de l’année prochaine.Simplement parce qu’on ne peut pas tout dire de la vie de Thomas Sankara en une journée.

washington_21_decembre_2015_compress-94f68

Les participants ont eu également droit,actualités oblige,a un étalage des différents événements qui ont secoués le Burkina Faso de l’insurrection populaire avec la fuite de Blaise jusqu’aux élections exemplaires du 29 novembre dernier en passant par la résistance farouche contre les terroristes de Gilbert Diendéré ainsi que les multiples difficultés qui ont émaillé la transition.

Le peuple burkinabè a été cité une fois de plus comme un exemple en Afrique et ailleurs dans le monde.Beaucoup de nos frères Africains présents à la conférence ont manifesté leur volonté de voir leurs pays respectifs suivre l’exemple du peuple burkinabè, à savoir son courage, sa dignité,sa prise de conscience, son engagement et sa détermination de s’inscrire sur la voie de la vraie démocratie.

La conférence a débuté a 3h45 pm et a pris fin autour de 6h30 pm heure de Washington. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

Nos prières et encouragements a ce peuple frère d’Afrique en lutte actuellement pour sa libération, et ce sous le silence complice, de l’Union Africaine et des organisations internationales.‪

#‎soutient‬ au Burundi#
Vive le Burkina Faso!!!
La patrie ou la mort, nous vaincrons!!!
The Fatherland or death,we shall overcome!!!

On trouvera les vidéos de la conférence (en anglais) à http://thomassankara.net/spip.php?article1867

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

12 + 10 =