Patrice Émery Lumumba fut le premier à occuper le poste de premier ministre du Congo Belge entre juin et septembre 1960. Né le 2 juillet 1925 à Onalua (territoire de Katako-Kombe au Sankuru) au Congo Belge (actuelle République démocratique du Congo), il est assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga.

Une éducation privilégiée
Patrice Lumumba est né à Onalaua. Il fréquente l’école catholique des missionnaires puis, élève brillant, une école protestante tenue par des Suédois. Il travailla comme employé de bureau dans une société minière de la province du Sud-Kivu jusqu’en 1945, puis comme journaliste à Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa) et Stanleyville (Kisangani), période pendant laquelle il écrit dans divers journaux. En septembre 1954, il reçoit sa carte “d’immatriculé”, honneur chichement accordé par l’administration belge à quelques noirs (à peine 200 sur les 13 millions d’habitants de l’époque!).
En 1955, il crée une association “APIC” (association du personnel indigène de la colonie) et aura l’occasion de s’entretenir avec le roi Baudouin en voyage au Congo, sur la situation des congolais. Le ministre du Congo de l’époque, Auguste Buisseret veut faire évoluer le Congo et notamment mettre en place un enseignement public. Lumumba adhère au parti libéral avec d’autres notables congolais. Avec plusieurs d’entre eux, il se rend en Belgique sur invitation du premier ministre.

Le combat pour l’indépendance
En 1957, il est emprisonné un an pour une affaire de détournement de courrier appartenant à un européen (membre d’A.M.O.R.C). Libéré par anticipation, il reprend ses activités politiques et devient directeur des ventes d’une brasserie. Le gouvernement belge prend quelques mesures de libéralisation: syndicats et partis politiques vont être autorisés.
En 1958, à l’occasion de l’exposition universelle, des congolais sont invités en Belgique. Lumumba en est et profite pour nouer des contacts avec les cercles anti-colonialistes. Dès son retour au Congo, il crée le Mouvement National Congolais (MNC), à Léopoldville le 5 octobre 1958 et, à ce titre, participe à la conférence panafricaine d’Accra. Il peut organiser une réunion pour rendre compte de cette conférence au cours de laquelle il revendique l’indépendance devant plus de 10 000 personnes. Premiers démêlés politiques en octobre 1959: le MNC et d’autres partis indépendantistes organise une réunion à Stanleyville. Malgré un fort soutien populaire, les autorités belges tentent de s’emparer de Lumumba – c’est l’émeute et une trentaine de morts. Lumumba est arrêté quelques jours plus tard, est jugé en janvier 1960 et condamné à 6 mois de prison le 21 janvier. En même temps les autorités belges organisaient des réunions avec les indépendantistes auxquelles participe finalement Lumumba, qui est donc libéré de facto le 26 janvier. A la surprise générale, la Belgique accorde au Congo l’indépendance qui est fixée au 30 juin.

Une brève carrière politique
Le MNCL et ses alliés remportent les élections organisées en mai et, le 23 juin 1960, Patrice Emery Lumumba devient le premier Premier Ministre du Congo indépendant. Mais pour les autorités belges (et les compagnies minières, probablement) l’indépendance ne se voulait pas pleine et entière. Un bonne partie de l’administration et l’encadrement de l’armée reste belge. Il défie la Belgique en décrètant l’africanisation de l’armée. Celle-ci répond par l’envoi de troupes au Katanga (la région minière) et soutient la sécession de cette région menée par Moïse Kapenda Tschombe.
En septembre 1960, le président Joseph Kasa-Vubu révoque Lumumba et ainsi que les ministres nationalistes. Lumumba déclare alors qu’il restera en fonction. A sa demande, le parlement aquis à sa cause révoque le président Kasavubu. En décembre 1960, le colonel Joseph Désiré Mobutu qui succède au pouvoir à Kasa-Vubu, fait arrêter Lumumba alors qu’il passait la Sankuru à Mweka et le transfère au camp militaire de Thysville. Le 17 janvier 1961, Lumumba, Mpolo et Okito sont conduits par avion chez leur grand ennemi à Elisabethville, au Katanga. Ils seront exécutés le soir même en présence de Tshombe, Munongo, Kimba et d’autres dirigeants de l’Etat du Katanga. Le lendemain, une opération sera menée pour faire disparaître dans l’acide les restes des victimes. Plusieurs de ses partisans seront exécutés dans les jours qui vont suivre, semble-t-il avec la participation de militaires (mercenaires?) belges.
Lumumba fut très regretté après sa mort par toute la communité des pays Non-Alignés, y compris par un des ses bourreaux(était-ce sincère)le général Mobutu qui le consacra en 1966 héros national. Le retour d’Égypte de sa femme Pauline et de ses enfants fut considéré comme un événement national.
Il reste à ce jour le seul dirigeant politique librement élu de la RDC, dans l’attente des élections prévues pour juin 2005.

L’action des anciens colonisateurs en pleine guerre froide
On s’est beaucoup interrogé sur le rôle des puissances occidentales, des États-Unis en particulier dans la mort de Lumumba, sous le prétexte qu’il faisait craindre une dérive du Congo Belge vers l’URSS. En effet Lumumba fit appel aux Russes lors de la Guerre du Katanga car l’ONU ne répondit pas à ses demandes d’aide militaire pour mettre fin à la guerre civile. On sait aujourd’hui que la CIA a aidé financièrement les opposants à Lumumba et a fourni des armes à Mobutu.
Le gouvernement belge a reconnu en 2002, une responsabilité dans les événements qui avaient conduits à la mort de Lumumba: “A la lumière des critères appliqués aujourd’hui, certains membres du Gouvernement d’alors et certains acteurs belges de l’époque portent une part irréfutable de responsabilité dans les événements qui ont conduit à la mort de Patrice Lumumba. Le Gouvernement estime dès lors qu’il est indiqué de présenter à la famille de Patrice Lumumba et au peuple congolais ses profonds et sincères regrets et ses excuses pour la douleur qui leur a été infligée de par cette apathie et cette froide neutralité”.

source: CongoForum

 

21 COMMENTAIRES

  1. > Biographie de lumumba
    Je Vous prie de bien vouloir recevoir ma réaction par rapport à cette éloge que vous faites à Lumumba … je suis Congolais et je n’aime pas Lumumba, je n’ai pas unez grande appréciation de lui, j’ai une pauvre image de lui, tout comme de nombreux congolais l’ont, en particulier les katangais et les kasaïens … ne croyez pas que Lumumba est très populaire chez tous les congolais, il est plus populmaire à l’extérieur du Congo qu’à l’intérieur du Congo … vous connaissez très mal la vraie histoire du Congo … Voici différentes raison pourquoi beaucoup de congolais n’ont pas Lumumba comme héros :
    1. Lumumba était une trouvaille des belges, des libéraux belges (Auguste Buisseret, ministre des colonies belges), c’est la droite belge qui fait entrer Lumumba en politique et qui lui donne du boulot au PTT (Poste)
    2. Lumumba est mis en prison ( 2 ans ferme ) pour détournement de fonds de la poste, il détournait les pensions de petits vieux à l’intérieur du pays
    3. Les belges l’ont sorti de prison afin qu’il puisse assister à la table ronde belgo-congolaise devant régler la transition du congo vers l’indépendance… pourquoi ? Ils ont besoin de Lumumba, car les autres leaders des peuples du Congo veulent un certain type de décolonisation dont les belges ne veulent pas, c’est-à-dire, le fédéralisme et faire de l’ex-congo belge une confédération d’Etats (Kasavubu, Tshombe, Kalonji,etc.. veulent de cela, donc les katangais, les kasaïens, les Bakongos, etc…) …le sieur Lumumba, pion des belges à ce moment, prône le maintien telquel des frontières ex-belges, c’est à dire un Etat centralisé usant du pouvoir central et l’Administration légués par les belges. Les belges appuyent Lumumba, le mette en avant et vont en faire le premier ministre, alors que la tendance fédéraliste des autres était plus grande
    4. lors d’un voyage à Accra, Lumumba se découvre un maître à penser,notamment Nkrumah, Nkrumah et Sekou Touré vont entraîner Lumumba dans le camp des radicaux de gauche (socialo – marxiste) … un cabinet d’ombre fourni par la gauche internationale s’empare de Lumumba qui n’est plus qu’un pion fantoche qui sombre dans son propre espace congolais.. il commet erreur sur erreur, ânerie sur ânerie, et se met tout le monde à dos
    5. arrive la cérémonie de l’accès à l’indépendance … le Premier Ministre Lumumba, écrit un discours complètement mièvre et à la botte des belges, un discours complètement glorifiant pour les belges, in extemis; un de ses conseillers de la gauche radical qui l’entoure, découvre ce discours et interdit à Lumumba de lire ce discours-là, ce conseiller, Jean Van Lierde, écrit in extrémis un autre, le fameux discours connu et célèbre, il le passe vite dans les mains de Lumumba, qui va lire celui-ci, en découvrant lui le discours en le lisant en quelque sorte
    6. le même soir Lumumba regrette avoir lu ce discours et bat sa coulpe
    7. le lendemain matin lors d’une réception en l’honneur du roi des belges baudoin, Lumumba y prononce un tout autre discours, celui-ci n’est pas connu, et dans celui-ci il s’excuse et glorifie le roi des belges et la belgique
    8. Après cela, Lumumba se montre un faible premier ministre, incapable, qui commet des erreurs de tact et diplomatique monumentale face aux chefs traditionnels, et face aux grands leaders de différentes ethnies, il n’a pas le charisme suffisant ni la clairvoyance suffisante pour régner sur tout le pays
    9. Il ordonne lui-même aux troupes de l’ANC (Armée Nationale Congolaise) qu’il dirige, d’aller massacrer les Balubas du Kasaï. Ainsi des milliers de Balubas vont être massacrés, un véritable génocide ordonné par Lumumba sur une partie du peuple congolais ( et on ose l’appeler un nationaliste)… allez demander aux kasaïens Lubas, ils n’ont pas oublié !!
    10. Il fait les pires choix que l’on puisse faire en constituant son gouvernement et son cabinet … En tant que politicien il est nulle !!
    11. Résultats de tout cela :
    la sécession du Katanga
    la sécession du Sud-Kasaï
    12. Lumumba crie au secours, à qui ? Aux Nations-Unies et à l’Union Soviétique et la Chine
    13. il sera assassiné par la CIA, la France et la Belgique, et non pas par Moise Tshombe et les katangais, Mobutu, la CIA , la France et la Belgique ont essayé d’en faire endosser la responsabilité aux katangais et Tshombe, c’est faux !

    Moise Tshombe, lui aussi a été assassiné par la CIA, Mobutu, la France

    Lumumba n’est pas mon héros !! Qu’est-ce qu’il a fait de bon pour le congo ? Citez moi une seule chose … et ne me citez pas le fameux discours, car ce n’était pas le sien ou le fruit de sa propre pensée … D’ailleurs Lumumba a écrit un seul petit livre quie l’on cache fort bien, il l’a écrit fin année 50, juste avant l’indépendance, ce livre s’appelle ” le Congo terre d’avenir est-il menacé ” … Dans ce livre Lumumba est un véritable pourfendeur de l’ordre colonial, il y prise les bienfaits de la colonisation et y remercie les belges pour leur belle oeuvre coloniale … Voilà la vérité sur Lumumba !!! Sankara oui, Lumumba non !!! pour votre instruction allez voir les sites suivants :
    http://www.moise-tshombe.be
    http://www.nlongi.be

    Mr. Nawej

    • > Biographie de lumumba
      Je ne te dirais pas ma nationalité. ça n’a pas d’importance. Je trouve seulement qu’il est regrettable pour le Congo d’avoir en 2008 au sein de sa ppulation des êtres pires que Mobutu. Car ce dernier n’a jamais eu l’outrecuidance de salir la mémoire de LUMUMBA.Mieux, malgré qu’il est sans conteste le bras séculier des occidentaux qui a égorgé l’avenir immédiat de l’Afrique à travers l’asassinat de LUMUMBA, il l’a proclamé héros national.Tu prétend conaître l’Histoire du Congo mieux que nous. Peut-être la connais tu aussi mieux que Mobutu.Ce sont des gens comme vous qui font que l’Afrique reste un torchon, un terrain d’expérimentations, un reservoir de matières premières et les africains un objet de mépris sans nom pour les autres.Ainsi, pour des êtres comme vous, incapables de soumettre les resonnances de la fibre ethnique et régionaliste au contrôle de la raison et du bon sens, Donner sa vie, se faire couper en morceaux, se faire bruler à l’acide et au feu n’est pas suffisant. C’est vraiment regrettable.

      • > Biographie de lumumba
        Effectivement, ce n’est pas parce que l’on est Congolais que l’on conait mieux l’histoire du Congo. Dire que Lumumba decouvrait son discours pendant qu’il le lisait c’est faux. Selon feu Mr. Thomas Kanza, qui travaillait avec P.E.Lummba, c’est la veille dans la nuit que P.E. Lumubsa lui montrea le discours et lui demanda son avis et aussi les corrections, pour les passages que lui Thomas, pourrait trouver trop extemistes. Et dans le parlement, P.E. lumumba etait en train de parfaire le discours vu par Thomas Kanza.
        Au fait avec le nom que vous portez, vous etes Katangais et de la famille d’un chef coutumier. Ces chefs coutumiers Ccngolais qui collaborent avec le tortionnaire actuel des Congolais, et qui ont flirte avec Tshombe Mais Dieu Merci, l’annee passee a Ankoro, les esprits des ancetres ont dit non a ce president bandit en presence de plusieurs chefs coutumiers du tout Kantanga qui voulaient l’introniser. Il a meme failli y perdre la vie.

    • > Biographie de lumumba
      je m’aimerai d’abord savoir si vous etes vraiment congolais d’origine.
      Vous n’avez pas raison de dire tout ce que vous avez dit sur la personne de Lumumba.
      Vous devez reconnaitre que si Lumumba est mort c’est suite à son intelligence et l’amour de la patrie.
      si vous pouvez vous imaginer, avant que Mobutu devienne le Président, le congo comprenait combien d’habitants et le budget était de combien de milliard.
      J’ai l’impression que vous ne connaissez pas bien l’histoire de ce pays.Donc, je peux vous dire que Lumumba avait une vision très positive de ce pays.Pour plus des précisions lu l’Histoire du Congo écrite par les grands profésseurs congolais.
      Ne vous laissez pas faire par des mensoges des occidentaux.
      Moi, j’ai tjrs eu Lumumba comme Idéal
      et comme le plus intelligent de tous les congolais. Si lumumba n’était pas mort le Congo ne serai pas ce qu’il aujourd’hui, le Congolais serai comme
      un paradi terreste.
      Merci, prier de changer votre mentalité. Que Dieu vous bénisse.

    • > Biographie de lumumba
      Quant l’homme s’appelle NAWEJ on comprend aisément ce qu’il est et cequ’il veut dire à propos de LUMUMBA et de TSHOMBE, sa réflexion ne peut qu’être gibbeuse.

      JOHN T.M. “Japon”

      • > Biographie de lumumba
        On ne peut pas demander à tout le monde d’aimer Lumumba. Mais, personne, suaf mauvaise foi, ne peut maettre en doute la popularité de cet homme aussi bien au Congo qu’à l’extérieur du pays. De quel Kasaï cet homme, menteur patenté parle-t-il? Sans doute voulait-il parler de baluba. C’est propre aux baluba de croire que ce qu’ils n’aiment pas eux, le monde entier ne l’aime pas. Peut-on juger un homme politique sur base de ces prétentions narcistiques? Au Kasaï, il y a les Tetela, les Kanyok, les Songye, …pour parler du Kasaï-Oriental. Au kaï-Occidental, il y a le Pende, le Shilele, Babindji, …Dans ces groupes il y a des lumumbistes inconditionnels.
        De même au Katanga. Il est de notorieté publique le Nord Katanga est lumumbiste. C’est le fief de Janson Sendwe et Laurent Désiré Kabila. Que dire des autres provinces? Au Bandundu, sur trois districts, deux sont lumumbiste et une partie du Mayindomba, fiel Mpolo, un des compagnons d’infortune de Lumumba. Que dire de la province Orientale, fief de Lumumba qui, pourtant était kasaïen. Le Kivu aait également démontré son attachement à Lumumba aec des leaders comme Anicet Kashamura. Toutes ces provinces ont basculé dans la rebellion en protestation contre l’assassinat de Lumumba. Cette popularité avait ét démontré aux élections de 1960 et encore dernièrement à celles de 2006. Sur base de quelles données peut-on parler de l’impopularité de Lumumba au Congo?

        • > Biographie de lumumba
          on est triste quand on voit les gens juger les autres en relevant leurs noms comme on vient de le faire pour Nawej ou en citant les baluba comme ce monsieur qui associe être muluba et une qualité quelconque sous forme d’une généralisation. Cela peut se comprendre qu’un territoire comme le Congo soit privé de cohésion,les affinités d’ordre ethnique primant une vraie intégration nationale.
          Lumumba fait l’objet d’une vénération religieuse de la part des gens qui ignorent tout de son parcours réel hormis les résumés qu’il consultent dans les médias. On est frappé d’une fatwa dès lors qu’on met en doute la qualité de héros national de Lumumba lui conférée par Mobutu dans le but s’allier les suffrages de ses partisans. Très rapidement il stoppa d’ailleurs la construction d’un monument en hommage à Lumumba que Kabila père a réalisé.
          Lumumba a ruiné son pays en l’espace de deux mois et demi. Il a massacré les baluba,n’en déplaise à ce tribaliste qui ose nier ce fait. Il n’est pas interdit qu’un individu passe pour le heros de ses fans et le contraire pour les autres.
          L’indépendance du Congo c’est l’Abaco et Kasa-Vubu qui en ont posé les jalons. Les leaders connus et inconnus méritent mille fois plus les hommages du peuple congolais que cette légende qui n’a réussi qu’à ruiner notre indépendance quelques heures seulement après que nous l’ayons conquise.
          Lumumba c’est le passé,l’avenir doit être fait par les gens d’aujourd’hui un demi siècle après le 30 Juin 1960 de triste mémoire car la prophétie de simon Kimbangu ne s’est pas réalisée dans sa plénitude ou alors uniquement pour quelques uns. Car kimbangu avait prédit que les noirs deviendront des blancs et les blancs deviendront des noirs. Des leaders véreux sont devenus des blancs,c’est-à-dire vivant commes les colons,Lumumba le serait devenu aussi. Les guinéens et les ghanéens étaient devenus mécontents de Sékou-Touré et de Kwame Nkrumah,deux leaders qui ont servi de mentor à Lumumba.

          • > Biographie de lumumba
            c’est dommage que des congolais, nos concitoyens doutent de la popularité de Lumumba pour qui nous manquons des mots pour décrire sa détermination jusqu’au sacrifice suprême à lutter pour la dignité du congolais. un tel homme mérite hommages. n’en déplaise aux sorciers et ennemis du congo qui veulent tjrs voir le congo quémander même du maïs à l’extérieur. Ce monsieur NAWEJ mérite l’enfer car il est DEMON.

    • lumumba
      Nawej,

      Alors, tu continues à gesticuler trop en essayant de raconter des mensonges.
      Le malheur pour toi est Tshombe, Munongo, Kimba ont massacré leurs frères Patrice Emery Lumumba, Maurice Mpolo et Joseph Okito pour des vulgaires raisons humaines avec la complicité de Mobutu et de la communauté internationale(La fameuse, déjà). L’ironie du sort est que Mobutu les a ensuite anéantis.

      Alors deux pistes s’offrent à toi, tu ne pourras pas effacer l’œuvre de Thsombe et ses complices de massacre, tu reconnais cela devant l’Histoire et nous construisons le CONGO
      ou Tu perds ton temps à essayer d’expliquer le contraire, un mensonge, et nous perdons un temps précieux, mais devons quand même construire le Congo.
      Apprenons des erreurs de nos anciens pour avancer et construire le Congo,l’Afrique.
      Je ne polémiquerai pas avec toi. Allons de l’avant.

      John Shabaka KIMBWE D’EWANGU

    • > Biographie de lumumba
      ou trouve-t-o-n encore notre espoire comme les africains pourmoi oncotinuera d,etre mepris par les auxidentaux jus,qu,au retour de notre persones patriotique comme lumumba,kwame,sankara…etc

    • > Biographie de lumumba
      Et d’après vous qui sont ceux qui ont rédigé ce soit disant fameux discours de lumumba?

  2. Biographie de lumumba
    Suis Chercheur au Centre de Recherche Interdisciplinaire de Likasi,en sigle “CRIL” ,Assistant à l’Université de Likasi et Doctorant dans le domaine de Management & Economie de developpemnt à CALVARY UNIVERSITY de Prétoria.

    Je fais des recherche dans ce domaine pour stigmatiser la trace du developpement de la RD Congo, depuis l’époque coloniale jusqu’à nos jours, passant par des théories de différents hommes politiques.

    Pour l’enrichissement de mon travail, la documentation ancienne qui marque l’histoire de notre pays est très importante pour son aboutissement.

    Je peu dire que Patrice Emery Lumumba etait un vrai patriote , malheureusement il manquait des bons techniciens Congolais dans divers domaines ; comme les Sciences politiques, les sciences conomiques; les sciences politiques & administratives pour arriver à mettre suffisamment des gardes fous autour de lui pour éviter des dérappages avant l’atteinte des objectifs, dont l’un primordial etait l’accession à l’indépendance.

  3. Biographie de lumumba
    On dira de Lumoumba, un héro du tiers monde. Qui a su défendre sa patrie malgré les humiliations endurées.Il a donné un exemple aux autres chefs d’État l’amour de sa patrie et surtout de ses citoyens congolais et aux Africains

  4. Biographie de lumumba
    A toutes et à tous salut,

    Merci de me lire, j’ai aimé l’article.. Merci beaucoup également pour le plus de détail sur l’homme qui a sû marquer l’histoire.

    Il est vrai que mes regrets sont très grand, surtout à l’égard des gens comme; Mobutu Joseph Désiré, Compaoré Blaise et sans autre…

    Jmarc.
    [email protected]

    • Biographie de lumumba
      Slt et merci de m’avoir explicité la biographie de notre héro disparut. Un exemple à suivre . Merci

  5. Biographie de lumumba
    Geniale et formidable sont les mots que l’on peut attribuer ¨¤ article qui honorre la memoire de nos illustres heros disparus.

  6. Biographie de lumumba
    L’indépendance du congo n’est pas un cadeau mais un droit fondamental du peuple congolais.

    • Biographie de lumumba
      Merci beaucoup de m’informe l’histoire et la Biographie de lumumba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

trois × quatre =