LE GRILA, GROUPE DE RECHERCHE ET D’INITIATIVE POUR LA LIBERATION DE L’AFRIQUE

 

Le GRILA a été fondé en 1984. C’est un organisme autonome et sans but lucratif qui fonctionne grâce à la contribution matérielle et intellectuelle de ses sections composées de membres et de sympatisant-e-s. Dans sa vision internationaliste d’un monde universaliste , il tente de contribuer à l’émergence et à la consolidation du développement autocentré en Afrique et à la solidarité internationale qu’il requiert.

Le GRILA est né en même temps que la révolution voltaïque qui secréta le Burkina Faso. Il partage avec cette révolution l’idéal d’un développement autocentré panafricaniste et autocentré intègre, axé sur l’émancipation des femmes, la satisfaction des besoins essentiels de la population, le rééquilibrage des rapports politiques et économiques en faveur de la paysannerie et des classes défavorisées, une rupture avec l’impérialisme et le néo-colonialisme, la fin de l’apartheid…

Pendant vingt ans, ce groupe s’est illustré en Afrique comme en Amérique du nord dans ces luttes à travers différentes campagnes et plaidoyers pour la défense des prisonniers politiques, des journalistes, des partis politiques qui partageaient ses vues, des processus de démocratisation, du développement durable et de la protection de l’environnement.

Lorsque la révolution est noyée dans le sang au Burkina, le GRILA comprend qu’on veut faire de cet événement le dernier épisode révolutionnaire du continent. Et dans les faits c’est ce qui est arrivé. Il n’y a plus eu d’expériences révolutionnaires en Afrique depuis la mort de Sankara. Le continent a été livrée à la gestion de l’enlisement et à l’intégration au forcept dans la mondialisation sous la houlette des ajustements des institutions de Bretton Woods, au pillage des ressources par des conflits épars, et au containement de l’application des mesures populaires de ceux qui avaient triomphé de l’apartheid.
Le GRILA groupe de recherche et d’initiative anime depuis près de 20 ans, à tous les 15 Octobre, à travers ses sections des événements commémoratifs sur Thomas Sankara et sur la pertinence du développement autocentré. Le GRILA a aidé plusieurs sankaristes à obtenir un statut de réfugiés politiques, et soutient matériellement et politiquement des forces sankaristes. Depuis 1999, à la défense de veuve Mariam Sankara et ses enfants, le GRILA coordonne la CIJS, campagne internationale justice pour Sankara.


ontact : GRILA  CP 55005 CSP FAIRMOUNT  Montréal, Québec Canada H2T 3E2

Tel/Fax: Montréal: (514) 499-3418
Toronto : (905) 696-7287

 

SHARE
Article précédentAssociation Panafricaine Thomas Sankara (APTS) Centre des Droits de l’Homme (CDH)
Article suivantUne avenue Thomas Sankara au Burkina Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

dix-sept + huit =