Le Président Sankara, chef de la révolution Burkinabé 1983-1987, portrait

 

Alfred Yambangba SAWADOGO

172 pages, publié à l’Harmattan, en 2001

ISBN 2-7475-0588-X

 


Présentation  (4 ème de couverture)

Le 4 août 1983, de jeunes officiers s’emparèrent du pouvoir en Haite-Volta et proclamèrent la Révolution. Le pays prit le nouveau nom de Burina Faso ou "Pays des Hommes Intègres".
Le chef de Révolution, le Président Thomas Sankara, se révéla très vite à des compatriotes et au reste de l’Afrique comme un homme d’Etat d’un style nouveau. Sa voiture de fonction est une simple Renault 5.  IL fascinait et personne ne restait indifférent face un personnage : courtois, chaleureux, superbe de défi et provocateur, orgueilleux, coléreux, imprévisible, attachant. C’est pourquoi il fut si aimé, adulé, si haï de haine féroce. IL fut tué le 15 octobre 1987. Sa légende parcourt déjà l’Afrique. L’o,n parle déjà de lui comme d’un personnage mythique, qui n’a existé que dans la légende. Je ressentis alors le besoin d’écrire sur l’homme, sur ce que je crois connaître de lui. Aussi, mon récit ne poursuit-il pas une ambition littéraire. IL se veut une peinture d’un homme, de mes observations, de mes analyses à travers des anecdotes tirées de ma collaboration avec lui. Je voudrais le peindre  uniquement par les mots, l’homme a incarné le rêve collectif de tout un peuple.

 

 

L’auteur

Sawadogo Alfred. Né en 1944 à Tikaré, Province du Bam, Burkina Faso ; sociologue ingénieur de formation, des jeunes agriculteurs ; responsable de Vulgartisation Agrocoler dans les offices régionaux de développement à travers le Burkina : Nanoro, Sindou, Garango, Koupéla (1965-1974); secrétaire général du Syndicat National des Agents de l’Agriculture (1974-17978) ; directeur du Bureau de Suivi des ONG à ka Présidence du Faso.
Alfred Sawadogo a publié de nombreux autres ouvrages :

L’Ecole de mon village : 1936-1958, un élève raconte L’Harmattan, 228 pages, janvier 2003  ISBN : 2-7475-3673-4  

La polygamie en question L’Harmattan, 144 pages, octobre 2006  ISBN : 2-296-01489-5

Le sida autour de moi L’Harmattan, 137 pages, février 2004  ISBN : 2-7475-5723-5

Afrique la démocratie n’a pas eu lieu, L’Harmattan, avril 2008, 234 pages, ISBN : 978-2-296-05134-8 dont on trouvera un compte rendu à l’adresse http://www.evenement-bf.net/pages/culture_140.htm

Sommaire

Fête des morts
1. Ma première rencontre avec le président Sankara
2. Les tribulations d’une nomination
3. Le Président organise son adminstration
4. L’humour intarissable au Président
5. La fonction de conseiller auprès du Président Sankara
6. Les discours du Président
7. Relations réglementées entre les conseillers de la Présidence et les chancelleries de la place
8. Un costume local baptisé "Sankara arrive"
9. La montée des couleurs : "c’est mou"
10. Le Président Sankara : l’homme des détails
11. Le Président : solide appétit
12. Le Président et le pouvoir occulte
13  Les fonctionnaires aux champs : une décision contreversée
14. Les rêves inachevées du Président
15. Le prestige du Président
16. Sankara et l’environnement
17. Une certaine opinion juge Sankara
18. Les prophéties du prince
19. Le jour de la fin

 

 

Nos commentaires

Ce livre apporte nombre d’éléments nouveaux sur la personnalité de Sankara, sa façon de travailler, ses rapports avec ses collaborateurs. Ecrit par un de ses collaborateurs, il fourmille d’anecdotes souvent relatées avec humour.
Il vient contredire ses détracteurs qui veulent laisser de Sankara, l’image d’un homme tyrannique, qui n’écouterait pas les autres et improviserait ces décisions. Sawadogo ne fait pas un portrait  dithyrambique de Sankara mais plutôt contrasté, qui a des défauts mais aussi de nombreuses qualités. Il contredit aussi la thèse de ses détracteurs qui voulaient lui faire porter tous les maux de la Révolution pour mieux se dédouaner souvent de leurs propres dérives, certains exerçant encore le pouvoir. Il montre qu’il y a bien une action collective qu’il existe des effets d’entraînement qui dépasse la personne du Président, quelque soi son charisme.
Cet ouvrage bien écrit vient compléter utilement la seule biographie actuellement à notre disposition. Il raconte en effet les choses de l’intérieur, contribuant à tracer un portrait nuancé de Sankara, plus humain, plus proche.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × 3 =