Depuis la mort du président Thomas Sankara, le régime du Front Populaire (1987 – 1991) a été accusé de plusieurs entorses à la démocratie et à la liberté. Ce régime militaire a été mis en cause dans des arrestations arbitraires comme celui qu’à vécu Mousbila Sankara, ambassadeur du Burkina en Lybie sous la révolution.

Entre témoignage et analyses, cet ancien détenu politique revient sur sa torture et dévoile les noms de ses tortionnaires, présentement tous membres du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP).

Droit libre TV


On trouvera d’autres témoignages de Mousbila Sankara à Cette adresse  et à l’adresse suivante.

Les-principaux-donneurs-ordre-des-tortures

On trouvera aussi à un très long témoignage d’un des compagnons de détention de Mousbila Sankara, Ollo Kambou à l’adresse suivante

La rédaction


Les minutes

– 00 présentation
– 00’30 Mousbila Sankara raconte son parcours. Ambassadeur en Libye. Il rentre sans même faire de déclaration nulle part. On le torture pour rien
– 04’00 Visite de Train Raymond Poda qui se retrouve à son tour battu pour s’être inquiété du traitement dont est victime un détenu
– 05’40 Conditions de détention
– 07’00 Les tortures
– 07’30 Visite du Mouvement des droits de l’homme
– 08’55 Mousbila Sankara explique ce qu’est le RSP (ex CNEC centre national d’entrainement commando), d’où il vient.. Le RSP est le seul corps de l’armée faiseur de roi
– 11h00 Diendéré est le dénominateur commun, présent du début à la fin. On devrait l’écarter.
– 13h20 Kafando ne devrait pas accepter d’être protégé par le RSP
– 14h40 On doit mettre à sa tête des gens qui ne sont pas pourris. Kéré est un artiste de torture. Si on les avait jugés, on aurait pas pu les nommer chef du RSP.
– 15’40 On m’a humilié. Retour sur les tortures
Ce qui me gène c’est que tout le monde semble vouloir oublié, l’opinion publique comme les autorités.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

trois × un =