Présentation d’Obscur Jaffar et de Busta Gaeenga

Obscur Jaffar de son vrai nom Rodolphe Diloma Soulama est natif Ouagadougou au Burkina Faso.
Rapidement attiré par le rap dès son adolescence il se lance dans la musique dès 1999. Il s’est plus particulièrement orienté vers le SLAM et participe au collectif l’Afrikslam. Il participe activement à la création la Konkret 53 (association des acteurs de la culture hip hop pour l’union et l’intégration) dont il est le secrétaire général.

Il se réclame de « l’unité des contraires », le titre de son premier album solo, qui voit comme l’intégration ou la réunion des différentes oppositions apparentes.

Il a collaboré depuis avec de nombreux artistes au Burkina. Il fait partie de cette génération de musiciens engagés, comme Smockey et Sams’K Le Jah. Ainsi participe t il au concert en hommage à Sankara en 2007, fait partie des artistes unis pour Norbert Zongo qui a monté un album pour contribuer à ce que justice soit faite pour ce journaliste assassiné. Il collabore aussi au festival ciné droit libre.
Il aime les collaborations interdisciplinaires et participe à des spectacles melant slam et danse contemporaine.

Busta Gaeenga est un autre slameur membre du collectif konkret 53. ll a déjà sorti un album en décembre 2006 intitulé « Debgara ».


Le titre ‘Le Banc D Zakusé » extrait de l’album Biogénèse

le son


le clip


 

Le CD Biogénèse

« BIOGENESE » est un appel au réveil et à la renaissance des leaders du passé partis pour la cause de la patrie. L’album est sorti le 15 octobre 2010, date de l’assassinat de Thomas Sankara. L’album est dédié à tous ceux qui prennent la parole pour la défense d’une cause noble et « en particulier au Camarade Thomas Sankara qui vit dans nos rimes et ranime nos vies par le souffle de sa parole en l’honneur du don de sa personne pour tout le continent africain ».

Contact :

Site musical : http://www.myspace.com/konkret53

Mail : [email protected]

SHARE
Article précédentAssassinat de Sankara 24 ans après : la France va-t-elle enterrer le dossier?
Article suivantBurkina Faso L’opposition espère l’ouverture du dossier Thomas Sankara sans y croire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

sept + dix-sept =