Présentation de Bationo Kizito

Kizito Bationo, né le 13 juillet 1966 est issu d’une famille d’agriculteurs, mais il fera sa scolarité à Ouagadougou. Comme beaucoup de jeunes de sa génération, la révolution (82 – 87), dirigé par Thomas Sankara va fortement contribué à sa prise de conscience et à son engagement. Il sera d’ailleurs, un moment, délégué CDR (comité de défense de la révolution) de son lycée.

Mais c’est au sein de la chorale de l’Eglise Saint-Pierre de Gounghin qu’il prend gout au chant. A partir de 1994, il chantera dans plusieurs groupes (afro-beat, Salsa…) et composera ses propres chansons. Il choisit d’exprimer ses idées à travers le reggae.

Au fil de ses chansons, il prônela sauvegarde de grandes valeurs traditionnelles, le respect des anciens, la fidélité à la famille…, mais s’opposeà certaines traditions rétrogrades comme l’excision, le mariage forcé…

kizito-bationo-retrouvailles-en-live-_5537f6df1a3f1En 1999, alors qu’il est entre temps devenu directeur d’un lycée technique à Ouagadougou, où il enseigne les mathématiques et la biologie, il décide de se consacrer entièrement à la musique et autoproduit son premier album Tyrannie. C’est le premier enregistrement “ live ” jamais effectué au Burkina Faso : Kizito Bationo préfère le son authentique des instruments à un son programmé. Après 3 semaines en tête du hit-parade de la Radio nationale, “Tyrannie” est brusquement retiré de la circulation; le clip vidéo est censuré à la Télévision nationale.

Il s’installe en France en 2000 pour y travailler plus librement sa musique.
Depuis, deux albums également autoproduits ont été enregistrés en France et distribués tant bien que mal au Burkina : ça suffit (2003) et M’ba yiri (le mal du pays, 2007). C’est dans ce dernier album que figure le morceau “Sankara”.

En 2009, il est nominé aux KORA Music Awards parmi les six artistes de la catégorie “meilleur artiste africain reggae d’Afrique et de la diaspora”

. Il se produit très régulièrement en concert, et a monté son propre studio d’enregistrement. Il participe à des animations dans les établissements scolaires

Une vidéo de la chanson “Sankara”



Les paroles de la chanson “Sankara”

Paroles et musique de Kizito Bationo

a capella : Jah te bénisse, Sankara,
Hommage à toi, grand camarade, bis
Tant d’années se sont écoulées,
Jamais nous ne pourrons t’oublier.
Toute ta vie, tu l’as sacrifiée
Pour défendre nos libertés.
Jah te bénisse, Sankara,
Hommage à toi, grand camarade, bis
Oui, depuis que tu n’es plus,
Toi qui pour nous t’es tant battu,
Nous sommes habités par tes pensées
Que nous retenons avec ténacité
Toi, glorieux homme de vérité,
Tu restes en nous pour l’éternité,
Adieu, Sankara, adieu, Thomas…

orchestré : Il s’appelait Thomas Sankara,
Tant d’années sont passées déjà,
Depuis que tu nous as quittés,
Toi qui pour nous t’es tant donné.
Tu es encore présent dans nos rêves,
Toi, vaillant homme de liberté,
Qu’on a vite fait d’assassiner
Pour mieux nous manipuler.

Chœurs : Ouh Ouh Ouh… ouh ouh bis

Un homme intègre tu as été,
Jusqu’au bout, tu l’es resté,
Si des lâches n’avaient comploté
Tu nous aurais tous libérés.
Toujours ancré dans nos cœurs
Toi, vaillant homme de vérité,
Qu’ils ont vite fait d’éliminer
Pour mieux nous écraser.

Chœurs : Ouh Ouh Ouh… ouh ouh bis

Tes frères sont toujours enchaînés
Ta mort les a vraiment choqués
Mais, comme tu nous l’as dit autrefois,
Un autre Sankara viendra.
Tu es encore présent dans nos rêves
Toi, vaillant homme de liberté,
Qu’on a vite fait d’enterrer
Pour mieux nous dominer.

Chœurs : Ouh Ouh Ouh… ouh ouh bis


Le son

Ecoutez le morceau “Sankara” en cliquant sur la flèche verte

 

1 COMMENTAIRE

  1. “Sankara” un titre de Bationo Kizito
    merci tout ceux qui lutte pour sa femme,ses enfants et les autres membres de la famille.la justice de Dieu c’est pour bientot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

8 − sept =