Accueil > Français > ACTUALITES > Presse


Le corps de Sankara est-il bien au lieu dit de sa tombe ?

Nous avons regroupé ici 3 articles de Jeune Afrique. La Rédaction.
Burkina Faso : qui a peur de la tombe de Thomas Sankara ?
publié le 13/03/2014 sur le site http://www.jeuneafrique.com/
Par Pierre Mareczko
Le 2 avril prochain, le tribunal de grande instance de Ouagadougou se prononcera sur la demande d’identification du corps qui se trouve dans la tombe supposée de l’ancien président burkinabè Thomas Sankara. Retour sur un feuilleton judiciaire qui dure depuis près de (...)


Affaire Thomas Sankara Les avocats de l’Etat exigent la comparution des enfants de Sankara

L’affaire Sankara n’en finit pas de se heurter à des blocages. L’information qui nous en parvient est par trop parcellaire et partisane, quand ce n’est pas le langage judiciaire qui nous embrouille.
Mais qu’on ne s’y trompe pas. De puissants réseaux ont permis que le comité des droits de l’ONU se désaisissede l’affaire alors que ce même comité avait pourtant semblé intervenir pour que la famille puisse obtenir justice (voir notamment une (...)


Jean Baptiste Lingani et Henri Zongo Le parcours de deux chefs oubliés de la Révolution

de Merneptah Noufou Zougmoré
Publié dans le numéro 39 du bimensuel Mutations du 15 octobre 2013
Ils ont participé au processus révolutionnaire comme des têtes de proue aux côtés de Thomas Sanakara et de Blaise Compaoré. Moins connus de la nouvelle génération, ces deux officiers, le capitaine Henri Zongo et le commandant Jean Baptiste Boukary Lingani ont été passés par les armes le 19 septembre 1989, accusés d’avoir ourdi un complot pour éliminer le président Blaise Compaoré. Passés (...)


« PORTRAIT (DE BLAISE COMPAORE) L’HOMME DE LA RECTIFICATION » Comment Jean Guion tente de détruire Thomas Sankara

Quelle mouche a bien pu piquer Jean Guion ? Dans son livre « Blaise Compaoré – Réalisme et intégrité : portrait de l’homme de la rectification au Burkina Faso », paru en juin 1991, il frappe dans tous les sens, traitant Thomas Sankara de « démagogue » et affirme, catégorique, que « l’amateurisme (était) la véritable caractéristique du système Sankara, tant au plan économique, politique, social que de la politique étrangère ». Et vous savez ce qu’il dit de Blaise (...)


Saye Zerbo : On sait finalement peu de chose sur l’homme du 25 novembre

Publié dans le numéro 264 de l’Evènement publié le 23 septembre 2013
Même si c’est encore Jean Baptiste Ouédraogo détient la palme des règnes courts, au Burkina Faso, c’est Saye Zerbo, avec son CMRPN qui l’a inauguré le 25 novembre 1980. Il est passé à la tête de l’Etat comme une météorite, laissant derrière lui beaucoup d’interrogations jamais vraiment élucidées.
Il aimait dit-on prendre au petit déjeuner la soupe de tête de mouton. Il en était friand (...)


En mémoire de Thomas Sankara, le Che Guevara africain

de Mikhail Gamandiy-Egorov
Publié le 29 septembre sur la voix de la russie http://french.ruvr.ru/
Il y a bientôt 26 ans était assassiné le « père de la révolution burkinabé », Thomas Isidore Noël Sankara. Un des plus grands dirigeants d’Afrique. En plus d’être un vrai révolutionnaire, Thomas Sankara était aussi et surtout un grand visionnaire, aussi bien pour sa nation que pour toute l’Afrique.
Né en 1949 dans la Haute-Volta (nom que portait le pays durant la (...)


Germaine Pitroipa « Sur les femmes, Sankara 
a bousculé les consciences »

Amie et compagne de lutte de Thomas Sankara, le président du Burkina Faso assassiné en 1987, Germaine Pitroipa revient sur l’héritage politique 
de la révolution burkinabé, qui a placé la libération 
des femmes au cœur 
des luttes d’émancipation de tout un peuple.
Comment jugez-vous le vent de contestation qui souffle, depuis plusieurs mois, sur le Burkina Faso, avec une importante implication des femmes et de la jeunesse  ?
Germaine Pitroipa. (...)


Thomas Sankara assassiné il y a 26 ans : Même mort, l’homme dérange toujours

Gaston SAWADOGO
Publié dans le N°266 de l’Evènement data du 25 octobre 2013
En marge de la traditionnelle cérémonie de dépôt de gerbes sur sa tombe, le concert en hommage prévu pour se tenir sur le terrain jouxtant la mairie de l’arrondissement N°5 de Ouagadougou (mairie de l’ancien arrondissement de Bogodogo) n’a finalement pas eu lieu à l’espace indiqué. Selon la mairie, la fin de non-recevoir opposée à la demande du Mouvement des Sans Voix (MSV) est que (...)


Sam’sk le Jah « Thomas Sankara, c’est le premier cibal »

Interview publié dans le N° 759 de l’hébdomadaire Bendré, paru le 14 octobre 2013
Le Balai Citoyen est partie prenante dans l’organisation du 26e anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara. Nous avons échangé avec un des leaders du mouvement sur le Sankarisme. Il s’agit de l’artiste musicien activiste, Sam’k le Jah.
On vous a connu comme défenseur de l’idéologie sankariste ; aujourd’hui vous êtes en train d’élargir vos (...)


Le Sankarisme est bon contre le réchauffement climatique

Publié dans le N°759 du l’hebdomadaire Bendré daté du 14 octobre 2013
De Rémi Rivère
On ne dira jamais assez, au gré des commémorations, le caractère visionnaire et moderne de la courte expérience au pouvoir de la politique de Thomas Sankara. C’est qu’au fil des années, on en mesure la pertinence. 26 ans après son assassinat, le Sankarisme aurait encore été au premier plan de la politique internationale, en ce mois d’octobre 2013, quelques jours après la (...)


Joséphine Ouédraogo, ancienne ministre de la Révolution « La IVe République a donné plus de place aux institutions qu’à la démocratie elle-même »

Publié le samedi 1 septembre 2013 dans le numéro 36 du bimensuel mutations
Joséphine Ouédraogo née Guissou a été une actrice de choix de la Révolution démocratique et populaire (RDP). Ministre de l’Essor familial et de la Solidarité de 1984 à 1987, elle et son ministère ont été au cœur de la transformation sociétale prônée par la Révolution. Après les événements du 15 Octobre 1987, cette jeune sociologue et militante féministe qui n’entendait jouer un quelconque rôle chez (...)


Le ministre de la sécurité de Sankara parle… « Le Président pouvait-il vraiment échapper à ce coup d’Etat ? »

Publié dans le numéro 11 du 10 octobre 2013 du Courrier confidentiel http://www.courrierconfidentiel.net/
« Blaise Compaoré a prétendu qu’il était malade lors qu’il préparait un coup d’Etat. Non, il n’était pas malade ». C’est Ernest Nongma Ouédraogo, ministre de la Sécurité sous la Révolution, qui le dit. Et il ne s’arrête pas là : « J’ai été choqué, très choqué lorsqu’après le coup d’Etat, le Front populaire, dirigé par Blaise (...)


Saye Zerbo : le président qui interdisait de boire pendant les heures de service

Publié le 19 septembre 2013 sur fasozine.com
Inoussa Ouédraogo (collaborateur)
Le Professeur Magloire Somé est enseignant-chercheur au Département d’histoire et archéologie de l’Université de Ouagadougou. Dans cet entretien qu’il a accordé à Fasozine.com, il revient sur un pan de la vie politique de Saye Zerbo en tant qu’homme d’Etat. Un président qui refusait par exemple que les travailleurs fréquentent les bars pendant les heures de travail.
Fasozine.com (...)


Thomas Sankara : Il laisse comme héritage à sa famille une parcelle et un puits

Publié dans MUTATIONS N° 14 du 1er octobre 2012
Le 15 octobre marque le 25e anniversaire de l’assassinat du leader de la révolution du 4 Août 1983. Comme à chaque 4 Août et à chaque 15 Octobre, la mémoire de celui que certains ont nommé « le Président des pauvres » est célébrée dans le monde. Au Burkina Faso, outre les héritiers politiques qui tiennent difficilement le flambeau, c’est aussi le travail de mémoire quotidien de la presse qui permet au Président Sankara de « (...)


Gouvernance en Afrique : Que reste-t-il de la révolution Sankariste ?

de Hamady TAMBA
Selon M. Zeidan, des primes allant jusqu’à 1.500 dinars (1.200 dollars) vont être accordées aux soldats et aux thowars (les ex-rebelles ayant combattu le régime de Mouammar Kadhafi en 2011) qui acceptent de travailler dans cette région désertique au climat difficile.
Il y a trente ans exactement, le 4 août 1983, un politicien anti-impérialiste et chantre du panafricanisme accédait au pouvoir dans son pays qui s’appelait alors la Haute-Volta. Thomas Sankara, le (...)


Pages : 0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 225


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs :

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site ACTUALITES  Suivre la vie du site Presse   ?

61 visiteurs en ce moment

visiteurs_connectes