Lors de la deuxième édition de Sankara Revival, un hommage à Sankara organisé le 21 décembre 2010, anniversaire de la naissance du capitaine Sankara, (voir le compte rendu à l’adresse http://thomassankara.net/?p=1034), le capitaine Boukari Kaboré, dit « Le Lion du Boulkiemdé », a livré un important témoignage. C’est l’enregistrement de ce témoignage que nous vous restituons ici intégralement.

Le ion témoigne à Sankara Revival (photo Souleymane Yameogo)

Après quelques années en exil au Ghana il est rentré au Burkina où il a depuis créé un parti, dont on entend, il est vrai, peu parler.
En réalité, il s’est retiré dans son village, dans la région de où il s’adonne à l’agriculture. Poussé par son entourage, il a accepté de se présenter aux élections présidentielles où il est 4eme avec 2,3% des suffrages exprimés.

Comment a-t-il vécu ses élections, Les rencontres avec la population? Il semble bien que cela lui a donné envie de se délier la langue. Sans doute l’effet des bains de foule qui accompagnaient ses déplacements.
Proche de Thomas Sankara, durant le Révolution, le capitaine Boukary Kaboré dirigeait une des 4 régions militaires.

Dans les jours qui suivirent l’assassinat de Thomas Sankara, il refusa de faire allégeance à Blaise Compaoré. En même il refusa d’organiser une montée sur Ouagadougou arguant du fait qu’il ne voyait pas qui pouvait diriger le pays. Ce sont finalement des militaires proches de Blaise Compaoré qui vont assaillir la ville de Koudougou procédant à un véritable massacre des militaires restés fidèles au Lion. Il réussira à s’enfuir de justesse pour se réfugier au Ghana.

Il revient longuement sur tous ces évènements. ll raconte aussi combien il a tenté vainement de protéger Thomas Sankara qui ne voulait pas de protection, les tentatives pour le convaincre de démissionner afin d’éclaircir la situation politique, comment était organisée la sécurité de la présidence, comment on a acheté un des fidèles etc…

Le Lion avait envie de parler. Devant un public surtout composé de jeunes, il a décidé de se livrer. Il raconte sans retenu, livrant de nouvelles informations. En plus son témoignage et particulièrement vivant, plein d’humour, retrouvant les mots de l’ancien capitaine de l’armée.

Un régal tout en étant un document de grande importance!

ECOUTEZ SON TEMOIGNAGE…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

4 + quinze =