Ecouter la chanson CAPITAINE de BASIC SOUL

 


Présentation De Basic Soul

Basic-Vote-ResteBASIC SOUL de son vrai nom Souleymane OUEDRAOGO, est un des précurseur du rap au Burkina au Rap. Il fait ses premières armes armes à la radio Abga (devenue Savane FM) au cours des émissions hebdomadaires de Rap présenté par Mister P entre 1995 et 1997.

C’est en 1997, que sort son premier album « Arrêt sur image » produit par PROMACO, le premier du genre sorti au Burkina. Il tente déjà de faire prendre conscience des dangers du SIDA et s’attaque à la stigmatisation des personnes touchées par le virus, une position assez courageuse à l’époque

Ensuite il réalise successivement cinq autres albums:
– « Indépendant » (produit par Seydoni Production) en 2000, où il rend hommage à Norbert Zongo
– « Beodaaré » (produit par la radio Ouaga FM) en 2003,
– « Barka » (autoproduit en collaboration avec Tam-Tam Production) en 2005
– « 2015 » (autoproduit) en 2007.
– « Burkin@ 2.0 » en décembre 2012

Il puise son inspiration, dans la vie réelle, les faits et évènements qui influencent la vie quotidienne de ces concitoyens. Dans son dernier album, très engagé, il s’en prend à la mauvaise gouvernance et prône le changement en 2015.

IL est aussi très actif sur internet via sa page facebook, et à travers le blog http://demain2015.blogspot.fr/. Enfin il s’est investi dans le mouvement « balai citoyen », crée par les deux musiciens Sams’K Le Jah et Smockey. Ce mouvement se veut citoyen, et hors du jeu politique. Il appelle la population à s’organiser et à lutter localement pour le changement.

ras01BASIC SOUL est resté toutefois attiré par les partages avec ses pairs. Ces expériences de rencontre artistique l’ont confronté à des artistes aux styles très différents tant modernes que traditionnels.

En 2011, il a intégré le Conseil d’administration du Bureau burkinabè du droit d’auteur en qualité de membre représentant les auteurs compositeurs d’œuvres musicales modernes.

Sa chanson « Capitaine », la première dédiée à Thomas Sankara au Burkina Faos, que nous présentons ici est une adaptation de « Hasta siempre » écrite en 1965 par Carlos Puebla et qui a pour sujet le commandant Ernesto Che Guevara ? Cette chanson lui a valu d’être exclu du tour cycliste du Faso.

Soulyemane Ouedraogo est également vidéaste, fondateur de l’agende de communication YALGWEOGO, spécialisée dans la réalisation de clips musicaux, de spots publicitaires. Il s’est aussi lancé depuis 2013 dans la production musicale.

Souleymane Ouedraogo est marié et père d’un enfant.

Contact

Pages face book
https://www.facebook.com
https://www.facebook.com/BasicSoulBf

Mail : basicsoul@ymail.com, yalgweogo@yahoo.fr


Présentation de Basic Soul en video

On trouvera ci-dessous un film de 10 mn réalisé par Ciné droit libre présentant consacré à Souleymane Ouedraogo, alias Basic Soul.



Parole de la chanson « capitaine »

CAPITAINE – Album « Beodaare » – Année 2003

This one is dedicated to the freedom soldiers, all those fighting
For justice, making us unite and go together in a better world
To all those killed because of it, rest in peace. Check it out…

Aqui se queda la clara
La entrañable transparencia
De tu querida presencia
Capitaine Thomas Sankara

My words come down from that time on
Without twists and turns straight like a furious storm
I know you hear me, so never mind that’s a freebie
A great something that cost no money
I’m about a genuine black hero died too soon
And since we are all living in an afternoon
Trying to find the right way for better days
Forgive but not forget: murder was the case
I give them for killing their own best friend
Because thirst for power drive them insane
No need to tell you who remains in the game
It’s like asking yourself what’s the father name
One nine eight three, one nine eight seven
For four years, dreams about a future of well being
Self confidence, respect, faith in what we do
Really I got the way of putting it straight to you

Aqui se queda la clara
La entrañable transparencia
De tu querida presencia
Capitaine Thomas Sankara

Consommez ce que vous produisez et vice-versa
Semer la graine de l’espoir afin de croire en soi
Lever la tête, marcher droit, rester humble
L’économie de marché pour nous à ce stade, c’est la jungle
Où on divise pour régner, regroupe pour mieux contrôler
La basse stratégie n’a pas éteint la rage des damnés
Guerriers on est nés, guerriers on mourra
Parce que cet homme a existé il était une fois
Alors, devoir de mémoire, précisons l’histoire
Afin que les victimes recouvrent la mémoire
Devoir de mémoire, la pensée s’anime
Une voix s’exprime dans la confusion qui domine
Devoir de mémoire pour ceux qui ont chuté
De n’avoir su prendre des voies détournées
Devoir de mémoire pour continuer à y croire
Hasta siempre c’est à peine un au revoir

Aqui se queda la clara de tù vision
Aqui se queda un hombre de corazon
Un Lider de la entrañable transparensia
Le guestaba su pais le gusto Africa
Mas dignidad para su pobre pueblo
Igualdad y justicia en el mundo
A algunos no les gusto hay que decir
Se hicio enemigos que le forzaron a salir

Aprendimos a quererte
Desde la histórica altura
Donde el sol de tu bravura
Le puso un cerco a la muerte

Aqui se queda la clara
La entrañable transparencia
De tu querida presencia
Capitaine Thomas Sankara


Clip de la chanson « allons à Kosyam » (palais présidentiel) réalisé en 2012


 

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − 14 =