ISBN : 978-2-84950-557-1

Editeur : Syllepse, collection « Utopie Critique »

Juin 2017, 480 pages, format 150 x 210


Présentation de l’ouvrage (4ème de couverture)

Thomas Sankara reste une figure révolutionnaire de premier plan pour la jeunesse africaine en lutte. Durant son passage bref mais fulgurant à la tête du Burkina Faso, interrompu par son assassinat en 1987, le jeune officier a marqué l’histoire de son pays et de l’Afrique, ainsi que la mémoire des luttes anti-impérialistes.

On trouvera dans ce recueil, outre les principaux discours de Thomas Sankara, des discours inédits. En plus de faire des bilans réguliers de la révolution, il aborde les thèmes qui lui étaient chers : le néocolonialisme, la libération des femmes, la lutte contre la dette, l’utilisation de la langue française, la défense de l’environnement, le mouvement des non-alignés.

Enfin, trois textes viennent mettre ces discours en perspective : une biographie de Thomas Sankara, la présentation de son projet, et la synthèse de ce qu’on sait sur son assassinat. Un ouvrage complet permettant d’avoir une connaissance approfondie de cette expérience révolutionnaire inédite et de son leader Thomas Sankara.

De nombreuses photos en noir et blanc viennent illustrer l’ouvrage.

Les discours sont présentés par Bruno Jaffré, spécialiste de Thomas Sankara et de la révolution burkinabè. Il est notamment l’auteur de Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… (L’Harmattan, 2007) et anime l’équipe du site du site thomassankara.net.

La préface est de Ra-Sablga Seydou Ouedraogo, économiste spécialisé dans l’économie bancaire et les stratégies de développement. Il est le directeur exécutif de l’Institut de recherche indépendant Free Afrik qu’il a créé au Burkina Faso. Il est devenu pendant la transition un des leaders les plus en vue de la société civile burkinabè.


Présentation de Bruno Jaffré

Bruno Jaffré a rencontré Thomas Sankara quelques jours avant qu’il ne devienne le dirigeant de la Haute Volta, le 4 août 1983, qu’il rebaptisera, un an après, le Burkina Faso (le pays des hommes intègres).

Il n’a depuis cessé de s’intéresser à ce pays, de recueillir documents et témoignages et a publié plusieurs ouvrages. Il anime aujourd’hui l’équipe du site http://thomassankara.net, et la campagne « Justice pour Thomas Sankara justice pour l’Afrique« . Il est militant de l’association SURVIE et collabore à son mensuel Billets d’Afrique.

Il tient un blog sur médiapart https://blogs.mediapart.fr/bruno-jaffre où il écrit régulièrement des articles sur l’évolution de la situation politique du Burkina Faso,  mais aussi sur l’évolution de l’affaire Sankara. Il est aujourd’hui régulièrement sollicité par les médias qui le qualifient désormais volontiers de « biographe de Thomas Sankara« , d' »historien de la révolution burkinabè » ou de « spécialiste du Burkina Faso« .

Bruno Jaffré a publié ou collaboré:

  • Biographie de Thomas Sankara, l’Harmattan 1997, 268 pages
  • Burkina Faso : Les Années Sankara de la Révolution à la Rectification, l’Harmattan, 1989,
  • Les télécommunications : Entre bien public et marchandise, Editions Charles Leopold Mayer, 2005, 378 pages (ouvrage collectif, coordonné par Djilali Benamrane, Bruno Jaffré et François-Xavier Verschave)
  • Biographie de Thomas Sankara, La patrie ou la mort… édition revue et augmentée, l’Harmattan, 2007, 346 pages
  • Redécouvrir Thomas Sankara, martyr de la liberté, ouvrage collectif coordonné par Ndongo Sylla, Edition AfricAvenir / Exchange & Dialogue, 2012, 360 pages
  • Thomas Sankara, recueil de Texte présenté par Bruno Jaffré, Éditions du CETIM, 2014, 96 pages
  • Thomas Sankara die Ideen sterben nicht, Africavenir, 2015, 272 pages

Table des matières

Préface  Ra-Sablga Seydou Ouedraogo                                                               p. 7
Thomas Sankara n’a pas dit son dernier mot   Bruno Jaffré                                      13
Biographie de Thomas Sankara Bruno Jaffré                                                          15
Précurseur des luttes d’aujourd’hui  Bruno Jaffré                                                    21

Discours
Ne pas tenir le peuple en respect, mais réserver tout le respect au peuple                  33
Barrer à la route à toutes les forces qui ont l’ambition d’aligner d’autres peuples           43
Qui sont les ennemis du peuple ?                                                                         55
Jeunesse de haute-volta mobilisez-vous !                                                             69
Discours d’orientation politique                                                                            77
Désormais rien ne pourra empêcher le peuple de rendre son verdict                          109
Nul ne peut rien contre un peuple mobilisé                                                           121
Le peuple concevra ses besoins économiques                                                      139
La liberté se conquiert                                                                                     153
Pour 1985, le logement est déclaré gratuit                                                          173
La lutte contre le désert ne peut se dissocier de la lutte anti-impérialiste                  179
Susciter l’homme de la liberté contre l’homme du destin                                         197
Ne pas se laisser entraÎner dans des combats inutiles                                            217
Pour la transformation radicale et totale de l’école                                                231
Le français doit accepter les autres langues                                                        239
La CEAO ne saurait avoir la corpulence de l’abondance lorsque ses géniteurs ont la maigreur de l’austérité                                                                                    245  L’abus de pouvoir doit être étranger aux CDR                                                       257
Les peuples noirs doivent assumer leur propre histoire et contribuer à la civilisation de l’universel                                                                                                      281
Développement prêt-à-porter : non !  développement sur mesure : oui !                   289
Appel de gaoua sur la qualité de l’enseignement                                                   305
Thomas Sankara s’adresse à François Mitterrand                                                  327
Nous voulons un Burkina Faso de bonheur et d’abondance                                      339
Déclaration des biens de Thomas Sankara                                                           345
La libération de la femme une exigence du futur                                                  353
Un front uni contre la dette                                                                             387
Nous préférons un pas avec le peuple que dix pas sans le peuple                            397
Nous avons besoin d’un peuple de convaincus, plutôt qu’un peuple de vaincus          413
Ne pas permettre à quelques individus de se jouer de tout un peuple                      431

Vers la vérité et la justice sur l’assassinat de Thomas Sankara ? Bruno Jaffré            441 Chronologie                                                                                                 451
Bibliographie                                                                                                471
Index et sigles des organisations                                                                     475


Thomas Sankara au Nicaragua (Photo Barricada)

Avant propos

Thomas Sankara n’a pas dit son dernier mot

Bruno Jaffré

Il existe déjà plusieurs éditions présentant des discours de Thomas Sankara. Le présent livre se veut quelque peu différent. En premier lieu, plusieurs discours ne figurent pas dans les ouvrages précédents, quelques-uns sont même restés jusqu’ici inédits, dont certains très
importants. Ensuite, il doit permettre une approche globale de la pensée de Thomas Sankara, aussi bien dans son évolution dans le temps que dans la confrontation de ce qu’il dit avec la réalité. Les discours ne sont que des discours, la retranscription d’une pensée, d’un projet. On entend souvent dire que Thomas Sankara faisait ce qu’il disait. Confronter la pensée exprimée dans les discours à la réalité, comparer le projet aux réalisations, sont des objectifs majeurs de cet ouvrage.
L’idée de ce livre est à porter au crédit de la Fondation Africavenir, une fondation allemande, proche de la Fondation Rosa Luxemburg. Il s’agissait de faire connaître la pensée de Thomas Sankara à travers ses discours, la rendre accessible à la population allemande. Un ouvrage a
vu le jour, publié en 2016. Nous avons jugé utile et opportun de reproduire ce travail pour les francophones.
L’apport principal en regard des autres recueils de discours consiste en la présentation de chaque discours dans son contexte avec, pour chacun, une introduction spécifique. Une démarche qui permet en effet de mieux en saisir la profondeur, mais aussi le mouvement. Les éditions précédentes, toutes issues de la même source, s’en tiennent à des présentations
générales de la révolution, quand elles existent.
La présente édition est très largement augmentée par rapport à l’édition allemande. Pourtant, nous sommes encore loin d’une édition des oeuvres complètes de Thomas Sankara. Un tel projet existe à l’initiative d’un jeune burkinabè, Daouda Coulibaly. Ne reste qu’à trouver un éditeur et des subventions pour que ce livre soit financièrement accessible !
L’insurrection burkinabè de 2014 qui a chassé Blaise Compaoré a créé une situation nouvelle. Paradoxalement, si elle devrait permettre d’accéder à de nouveaux documents, en tout cas nous l’espérons, elle laisse aussi l’opportunité à certains idéologues de tenter de banaliser la pensée de Thomas Sankara, et d’en réduire sa portée rebelle et révolutionnaire. D’où l’importance de revenir à ses textes originaux et de s’efforcer d’en saisir, au mieux, la portée et l’actualité.
La diversité des sujets évoqués et l’évolution dans le temps de la pensée ont présidé aux choix des discours. Ainsi, pour la première fois, sont présentés ici tous les discours prononcés à l’occasion des anniversaires de la révolution, la plupart de ceux de la nouvelle année, dans lesquels Thomas Sankara fait le point de ce qui a été réalisé, des difficultés rencontrées et des objectifs fixés pour l’année à venir.
Nous avons rassemblé aussi les principaux discours abordant les thèmes chers à Thomas Sankara, la libération des femmes, la lutte contre la dette, l’utilisation de la langue française, la défense de l’environnement, la justice, le mouvement des non-alignés, les Comités de défense de la révolution (CDR), la justice populaire. On trouvera également le fameux discours à l’ONU où il s’affirme comme porte-parole de tous les opprimés.
Le discours d’orientation politique figure en bonne place. Prononcé peu après la prise du pouvoir, il annonce le programme du Conseil national de la révolution (CNR). Mais il analyse la société et ses contradictions et permet de mieux comprendre les enjeux de la révolution. Si
Thomas Sankara n’en est pas formellement l’auteur, il l’a validé au fur et à mesure de son avancement, d’où sa place au sein de cet ouvrage.
Les discours prononcé fin 1987 viennent compléter cet ouvrage en donnant à comprendre les contradictions de la fin de la révolution et les efforts de Thomas Sankara pour les dépasser.
Enfin trois textes, une biographie de Thomas Sankara, une présentation de son projet et une synthèse de ce qu’on sait sur son assassinat donnent des compléments au lecteur permettant, nous l’espérons, d’avoir une connaissance approfondie de cette expérience révolutionnaire inédite et du rôle qu’y a joué son leader Thomas Sankara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

quatre × 1 =