Dans cet article nous vous informons de ce projet que nous soutenons, au fur et à mesure de son évolution et vous rendons compte des initiatives les plus importantes. Nous vous rappelons que ce projet consiste à nettoyer puis à supprimer une décharge à proximité du cimetière de Dagnoen où se trouve la tombe supposée de Thomas Sankara puis à transformer le terrain ainsi récupérer pour créer un centre Thomas Sankara dont l’objectif est de développer le vie du quartier tout en faisant vivre la pensée de Thomas Sankara. Vous en trouverez la présentation à http://thomassankara.net/?p=1752[->http://thomassankara.net/?p=1752]

La rédaction

—-

18 avril 2015 Deuxième opération mana mana

Pour l’opération mana mana sur le terrain vide vers le cimetière de Dagnoën, on a rassemblé une trentaine de personnes. La Mairie de Bogodogo nous avait mis à disposition des brouettes, et nous avons acheté des râteaux. Grâce aux matériels, nous avons cette fois-ci pu avancer beaucoup plus vite. Au lieu d’un bac d ‘ordures (mis à disposition par la Direction de la Propreté) qu’on a rempli à la première opération, nous en avons rempli presque deux. Le groupe était encore une fois très motivé et mieux organisé que la dernière fois.

2ème opération mana man, femmes et hommes ensemble

Un groupe de cinq avait fait un tour de mobilisation/sensibilisation la veille dans toutes les maisons autour du terrain en question. C’est pour cela que le soutien de la part des riverains était formidable : les uns ont donné de l’eau, les autres du café, du fanta et même un gros plat de riz au soumbala !

En outre, il y avait des petites contributions financières et beaucoup de bons souhaits (courage, bon travail, que Dieu vous bénisse est.). Ce qui était un peu compliqué étaient les enfants qui voulaient nous aider, qui étaient en partie très jeune, mais on a essayé de les intégrer afin qu’il puissent aussi contribuer à la propreté de leur quartier.

A la fin, même la dolotière nous a donné un petit lenga. L’action a été une réussite et un encouragement pour la suite pour tou(te)s ceux et celles que j’ai pu parler.

Thea Mometer

—-

11 avril 2015 Initiative Centre Thomas Sankara : Une première opération mana mana réussie

Les membres de l’initiative « Centre Thomas Sankara » ont réalisé le samedi 11 avril 2015 leur première activité de terrain dans le cadre du projet de développement des quartiers Wemtenga/Dagnoen et création du Centre Thomas Sankara. Il s’est agit d’une activité de nettoyage, opération mana mana, qui a concernée une partie de l’espace qui abritera le futur Centre Thomas Sankara.

Première opération Mana mana (nettoyage), une équipe motivée

Le projet de développement des quartiers Wemtenga/Dagnoen et création du Centre Thomas Sankara connaît un début de réalisation. Après avoir été longuement murie lors des rencontres, l’idée de construire un centre Thomas Sankara a enregistré un premier pas vers sa réalisation, à travers la première activité de nettoyage de l’espace du futur centre.

Pendant 4 heures d’horloges, de 8h à 12h, une vingtaine de jeunes ont procédé au ramassage d’ordures de tout genre et de sachets plastiques sur une partie de l’espace ciblé pour le projet. Les participants, essentiellement des membres et soutiens de l’initiative Centre Thomas Sankara, ainsi que quelques jeunes riverains, se sont donnés à fond pour donner un autre visage à une partie de l’espace avoisinant le cimetière de Dagnoen où serait enterré Thomas Sankara.
Sur fonds propres, des gans et cache-nez ont été acquis afin de permettre un bon déroulement de l’activité dans des conditions hygiéniques, ainsi que de l’eau pour le rafraichissement des travailleurs.

L’activité a bénéficié du soutien de la mairie qui a mis à la disposition un camion et un chauffeur pour le transport des ordures. Cela a contribué à répondre à un souci majeur évoqué lors de la planification de l’activité, à savoir le sort des ordures ramassées. Juste avant midi, le bac du camion a été rempli d’ordures et une dizaine de sacs ont été remplis de sachets plastiques. Fier du boulot qu’ils venaient d’abattre, les jeunes ont immortalisé cet instant de l’activité par une séance photos, sous les félicitations de quelques passants et riverains curieux.

Cette activité est la première d’une série d’activités de nettoyage et de plantation d’arbres, initiées pour préparer le terrain et donner le signal du projet de centre Thomas Sankara. Rendez-vous a été pris pour le samedi prochain, le 18 avril pour la deuxième opération mana mana, avec l’espoir de compter plus de personnes.

Justin Yarga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

18 + 10 =