Victime d’un coup d’état, son « lieutenant », Blaise  Compaoré, s’est installé au pouvoir.

 

Jeudi 15 octobre 1987. Il est 16 heures. Des armes crépitent au Conseil de l’entente, l’état-major du Conseil national de la révolution à Ouagadougou, tout près des ministères et de la présidence. Un groupe de soldats para-commando vient de débarquer avec, à l’évidence, pour mission de liquider tout le monde.
Dans la cour, tous les gardes sont abattus. Dans un bureau, le capitaine Thomas Sankara en réunion avec des conseillers lance à son entourage : «restez-là, c’est moi qu’ils veulent !» Le président, en tenue de sport, se précipite dehors les mains en l’air. Mais il est immédiatement fauché à l’arme automatique. Aucun de ses gardes ni conseillers ne sera épargné. En tout, une quinzaine de personnes sont abattues. Ils seront tous enterrés à la hâte, la même nuit, au cimetière de Dagnoen, un quartier de l’est de Ouagadougou.
Dans toute la zone de la présidence et du Conseil de l’entente, militaires et civils courent dans tous les sens.
Les Burkinabés qui sont au bureau ou à la maison se précipitent vers les postes transistors. Sur Radio Burkina, les programmes sont suspendus. On ne diffuse plus que de la musique militaire. Pour des Burkinabés déjà habitués aux coups d’État, c’est un signe qui ne trompe pas : le pouvoir a changé de main. La confirmation ne tarde pas. Un communiqué lu à la radio par un officier annonce notamment la démission du président du Faso, la dissolution du Conseil national de la révolution et proclame la création d’un Front populaire dirigé par le capitaine Blaise Compaoré, jusque-là numéro deux du régime révolutionnaire.

La confusion est totale. Le citoyen de base ne comprend pas pourquoi un règlement de comptes aussi sanglant entre deux leaders considérés comme «amis et frères».
Mais les observateurs, eux, ne sont pas surpris. Depuis quelques mois, la guerre des chefs avait commencé au sommet de l’État entre les deux capitaines, numéros un et deux du régime. L’entente entre ces deux hommes, qui partageaient même des repas familiaux ensemble, s’effritait alors que la révolution déclenchée le 4 août 1983 entamait tout juste sa cinquième année.
A Ouagadougou, les rumeurs de coup d’État se faisaient de plus en plus persistantes. «Le jour que vous entendrez que Blaise Compaoré prépare un coup d’État contre moi, ce n’est pas la peine de me prévenir. Car, ce serait trop tard », avait lancé avec prémonition Thomas Sankara à des journalistes.
Il faisait ainsi allusion à la forte amitié qui le liait à Compaoré. Par naïveté ou par impuissance, le charismatique chef de la révolution burkinabé n’échappera donc pas aux balles de son entourage.

L’effet d’une bombe sur le continent

Sa mort fit l’effet d’une bombe.
Au Burkina et partout sur le continent, tout le monde est sous le choc. La consternation est générale notamment au sein de la jeunesse africaine.
Le rêve placé dans ce jeune officier de 38 ans vient de se briser. Arrivé au pouvoir 4 ans plus tôt à la suite d’un coup d’Etat mené par un groupe de jeunes officiers, le capitaine Thomas Sankara avait engagé une révolution pour changer les mentalités dans son pays, la Haute-Volta, l’un des États les plus pauvres de la planète. Il encourage ses compatriotes à compter sur leurs propres forces. Son gouvernement engage alors de vastes chantiers dans les domaines de la production, de l’éducation, de la santé, du logement, des infrastructures, etc.

Un président à convictions

Ses successeurs dresseront un bilan positif de ces quatre années de révolution.
Thomas Sankara reprend à son compte les discours panafricanistes de Kwamé Nkrumah ou de Lumumba. Il pourfend l’impérialisme dans ses discours et appelle à de nouveaux rapports entre le Nord et le Sud.
Invité au sommet Franco-africain de Vittel quelques mois après son arrivée au pouvoir en 1983, il refuse de serrer la main à Guy Penne, le conseiller de François Mitterrand venu l’accueillir à l’aéroport à Paris pour protester ainsi contre le manque de considération à un chef d’État africain.

Thomas Sankara s’attaque avec force à l’apartheid. A la tribune de l’OUA, des Nations unies, son discours dérange. «Je dis que les Africains ne doivent pas payer la dette. Celui qui n’est pas d’accord peut sortir tout de suite, prendre son avion et aller à la Banque mondiale pour payer», avait lancé le président burkinabé dans un tonnerre d’applaudissements à la tribune d’un sommet de l’OUA à Addis-Abeba.

Un président rigoureux et modeste

L’homme tranchait des autres présidents par sa simplicité et la rigueur imposée aux membres de son gouvernement. Il avait mis au garage les Limousines du parc automobile de l’Etat, imposant des Renault 5 comme voitures de fonction pour lui et ses ministres.
Pour inciter la consommation locale, il imposait des tenues en cotonnade tissée à la place des costumes occidentaux. La corruption avait disparu dans ce pays qu’il avait rebaptisé en 1984 Burkina Faso : la patrie des hommes intègres en langue locale.

La révolution multiplie les victoires mais aussi les erreurs, comme la décision de rendre gratuit durant toute une année les loyers, ou les dérives des Comités de défense de la révolution (CDR) qui faisaient la loi dans les quartiers et les services ou encore les nombreux «dégagements» de fonctionnaires pour manque d’engagement dans la révolution, ou une diplomatie régionale très critique à l’égard de ses voisins, en dehors du Ghana de Jerry John Rawlings.

Quinze ans après sa disparition, les Burkinabés gardent de lui l’image d’un homme intègre, qui a changé les mentalités de ses concitoyens et donné une dignité à son pays. Une image et un idéal qui résistent encore au temps et dont se réclament une demi-douzaine de partis politiques, détenteurs de sept sièges à l’Assemblée nationale depuis les élections législatives de mai dernier.

 


 

Vous trouverez sur le même sujet un article récent sous le titre « Que sait-on de l’assassinat de Thomas Sankara » de Bruno Jaffré à l’adresse Suivante

146 COMMENTAIRES

  1. > Sa mort
    j étais trés surpris de voir B Comporé critique la loi de l’immigration choisie de Sarkozy,si il y a un responsalbe de cette immigration de la jeunesse africaine vers l Europe c est belle et bien compore qui par une lâchte incroyable a tué l homme sur qui reposait l’ espoir du continent africain.Compaore la seul chose que tu a faire c ‘est de fermer ta salle guelle,toute la jeunesse africaine et l histoire retiendra que tu es le responsanle de l état actuel du continent avec un certain nombre de tes homologues.

      • > Sa mort
        Bonjour,

        Je suis français et un fervent admirateur du Burkina-Faso (je suis déjà allé 3 fois là-bas, et j’ai plusieurs amis Burkinabé en France).
        Je tiens tout d’abord à féliciter les auteurs de ce site qui est remarquablement bien fait, aussi bien en présentation qu’en contenu.
        A la lecture de ce message sur la mort de T.Sankara, je ne comprend pas pourquoi B.Compaoré est réélu aussi facilement lors des élections présidentielles. Pourquoi ?
        Le peuple burkinabé aurait-il la mémoire courte, ou bien considère t’il B.Compaoré comme le vrai successeur de T.Sankara ?

        Alain

        • > Sa mort
          J’ai parfois l’impression que Blaise Compaoré peut très facilement finir sa vie dans une prison du TPI ou de la CPI, tant ses crimes individuels et politiques sont effroyables.

          On peut narguer les Burkinabè, on peut narguer les Africains, mais en toute chose, laissons le temps au temps…
          L’Histoire humaine nous apprend bien des choses sur le triste sort des hommes de la vénalité du Françafricain Blaise Compaoré.

          • > Sa mort
            Gloire à la mémoire de l’illustre Africain Thomas SANKARA.

            Gloire à l’héritage éternel de l’Homme d’Etat Burkinabè: S.E. Th. I. Sankara.

          • > Sa mort
            Thom Sank s en est alle avec ses espoirs pour le continent » concentré extraordinaire de tous les maux de l humanité » pour paraphraser le defunt president.pourquoi toute revolution finie t elle par bouffer ses propres fils? l homme ne peut il etre que mauvais comme le prétend machiavel? le pouvoir ne peut il pas etre partagé comme le prétendait Sekou Touré? Sankara n était il qu un reveur comme le prétendent ses détracteurs?
            Le peuple burkinabe a t il pris la mesure que Thom Sank avait a jouer dans son emancipation et sa prise en main de sa destinee et de celle des peuples noirs en general?
            le Negre est il si fiere d etre noir comme il le pretend?
            combien sont ils ces militants noirs aux USA et aux Caraibe qui ne savent meme pas ou se trouve l afrique.

          • > Sa mort
            Thomas je n’étais pas né quand tu faisais ta révolution mais tes oeuvres m’ont beaucoup marque. Thomas où que tu sois actuellement repose en paix. Je pense que ton traitre d’ami de compaore doit finir au TPI. En plus sa présence comme président du Burkina est en train de prendre des tournures désastreuses pour le Burkina et aussi pour la Cote d’Ivoire. Car aujourd’hui il permet ce que tu combattais. Par exemple il permet a l’occident de reprendre son impérialisme en Afrique comme au temps de la colonisation. Je pense aussi que tu es trop vite arrivé au pouvoir. Tu devais arriver en même tems que Laurent Gbagbo de la Cote d’Ivoire qui a le même but que toi comme ça vous auriez pu vous épauler l’un et l’autre dans la lutte contre la le néo colonialisme. Honte au président Boigny et aussi honte à Compaoré.

          • > Sa mort

            THOMAS SANKARA,il ne merite pas l’oublie!IL a lutté pour que la justice regne,pas seulement en AFRIQUE mais dans le monde.THOM SANK aurait fait de notre PEUPLE,LE BURKINA FASO un pays exemplaire pour tous les pays confrontés aux mêmes problèmes que le NOTRE.Au lieu que chacun murmure dans sa carapace;NOUS devrions tous contribuer à ce que les idées revolutionaires vivent à jamais,dans nos actes…
            CHE GUEVARA l’a révelé:“la revolution est comme une bicyclette,quand elle n’avance pas,elle tombe!”
            Que dire de blaise compaoré? Je le considere comme une charogne et ses proches,les mouches qui tourbillonnent aux alentours.
            Oh THOMAS SANKARA les injustes t’ont oublié mais TU partage les coeurs des justes.

          • > Sa mort
            Bonjour Hamed,

            Moi c’est Kampougbaro. Contrairement à ton homonyme qui se réjouis que vous puissiez vous défoulez sur les Sankaristes. Je voudrai pour ma part te demander de restituer les choses historiques correctement, car seulement 20 ans nous séparent du 15 Octobre 1987 et 24 ans du 4 Août 1983, historiquement c’est assez récent pour travestir les faits.
            Quand tu parles de démocratie et d’aspiration à la démocratie de notre peuple, tu oublies certainement que la « RDP » signifiait : Révolution Démocratique et Populaire ». Sankara n’a pas attendu de se faire convoquer par le « grand manitou blanc » à la Gaule pour instaurer la démocratie au Burkina, il a été pionnier dans ce domaine. Aussi bien au niveau du CNR qui était l’instance dirigeante de la RDP (il y avait plusieurs partis politiques au CNR, si ce n’était pas de la démocratie, explique moi ce que c’était), à la base au niveau des villages et des quartiers il y avait la démocratie populaire à travers le vote des délégués CDR, lesquels votes étaient publiques et participatifs (si ça aussi ce n’était pas de la démocratie, explique moi ce que tu entends par Démocratie).

            Quant au 15 Octobre 1987, contrairement à ce que tes employeurs t’ont ressassé, il y avait Diendjéré Gilbert qui était partant pour faire le coup entre 15h et 16h et Blaise Compaoré qui voulait que ça se fasse à 20h. Donc le complot de 20h et celui de l’après midi qui a coûté la vie à Thomas Sankara sont le fait des même personnes. Si Diendjéré voulait en découdre avec Sankara à cause de sa douce moitié qui avait été sanctionnée. Il a pris la sanction de sa femme comme une humiliation. Blaise voulait également en découdre avec lui d’une part à cause de sa femme Chantal dont le rôle principal était de destabiliser la Révolution Burkinabè et d’autre part à cause du réseau Françafrique sous l’influence de Félix Houphouet Boigny qui voulait se débarasser de Thomas SANKARA et de la révolution sous prétexte qu’elle était contagieuse. Donc le réseau Foccart à travers Guy Penne a financé la guerre des tracs à hauteur de 35 millions (demandez à vos employeurs ils vous le diront), et par la suite après le coup on a gratifié le « beau Blaise » de son premier boeing présidentiel, pour service rendu à la Françafrique.

            Donc de grâce, comme dit l’adage africain « Tant que les lions ne raconteront pas leur propre histoire de chasse, celle des hommes se termineront toujours par le chasseur victorieux qui a tué le lion ». Voilà ma contribution pour les évènements du 15 Octobre.

            Kampougbaro

          • > Sa mort
            Au Burkina Faso trois individus ne peuvent se rassembler causer pendant une heure de temps sans se rappeller et régretter Thomas Sankara. Chaque jour 3/4 Burkinabès ne peuvent terminer une journée sans prononcer le nom de Thom-Sank pour lui rendre hommage;pourtant plus on regrette Sankara, plus on condamne ses assassins.Donc,il n’est pas mort.Il est plus vivant que ses assassins.
            http://www.grioo.com/info11024.html

          • > Sa mort
            Inutile d’aller sur grioo.com pour lire cette interview de Robin Schuffield. Elle est aussi ici sur ce site dans la rubrique analyse>film à l’adresse ci-dessous sous le titre qui reprend celui de Bendré : « Ce n’est pas moi qui suis une rock star, c’est Sankara ».

          • > Sa mort
            Je suis française, j’étais à l’époque au Burkina et quand tu dis que 3 burkinabé ne peuvent pas parler pendant 1 heure sans regretter Thom sank, saches qu’il n’y a pas que les burkinabé et que cet homme exceptionnel est regretté aussi par certains français. C’était vraiment un homme qui avait tout compris sur la politique. Je plains tout particulièrement son épouse et ses enfants.

          • > Sa mort
            c est une honte pourl’Afrique.Top ou tard ces hommes iront rendre compte a DIEU de leur mechancete commise a l’egard de cet homme,revolutionaire en particulier et a la jennesse Africaine tout entiere.
            Honte au président Boigny et aussi honte à Compaoré, Honte au président Eyadema et aussi honte à seyi memene et son clic du Togo qui ont ete complice dans cet assassinat,honte a la France qui n’a aucun souci pour les pays francophones d’Afrique et qui prefere sacrifier les Africains au profit e leur interet personelle

        • > Sa mort
          Mon frere alain comprend quelque chose d’abord avant de te poser cette question; les 50%de la population burkinabe est analphabete ce qui signifie qu’elle ignore beaucoup de choses en politique et le parti au pouvoir c’est à dire de blaise compaore ne va jamais euvrer dsle bon sens; 90%de la population sont dans la misère et ils ne cherchent q’à manger et ils sont bien exploités par le mm parti lors des élections présidentielles; Sans parler des ménaces q’ils recoivent à travers les chefs coutumiers et religieux acquis par ce mm pouvoir come par exemple < < si vous ne votez pas blaise vous n'aurez plus de vivres en cas de famine, de fontaines, de marternités,etc.>> Les partis politiques d’oppositions sont dépourvus d’assez de moyens financiers et matériels pour sensibiliser le peuple du non fondé de ces menaces ou d’autres discours démagogiques du parti au pouvoir , sans parler de fraude massive qu’entassent les différentes élections avec la complicité de ces soit disant partenaires au developpement ou embassadeurs extérieurs surtout française. j’ai tellement d’éléménts de reponses et ça me rend malade que je suis obligé de m’arrêter là. VIVE TOM SANK!! TOT OU TARD LA REVOLUTION REVIENDRA AU BURKINA ET EN AFRIQUE C’est notre seule porte de sortie. JE NE REVE PAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        • > Sa mort
          pour repondre à ton message alain sache que c ton pays qui controle tout toi meme tu es etonné que B.Campaoré soit au pouvouir le truc c ke la vraie ame du burkina est emprisonné mais la bien triomphe toujours…prends le temps de lire l’hymne burkinabé pourquoi blaise campaoré la chante?elle qui fait honneur aux ideologies purement sankaristes…comprends dc kil nest qu’un pantin et demande toi bien qui tire les ficelles….ici ou dans l’au dela la mort ou la patrie nous vaincrons!!!!
          DIEU ta beni St thomas
          du courage MARIAM

        • > Sa mort
          tu devrais y aller une quatrième fois …et observer comment se passent les élections .. euh..si çà s appelle « élections »…cette autre forme de coup d état…tu sais « démocratie » reste du domaine virtuel ..sur ce continent, c est plutôt arriver par TOUS les moyens au pouvoir et l auto proclamation ..tu vois,non?…au fait (je suis allée dans 8 pays africains dans un contexte humanitaire) ..à moi, on m a souvent conseillé de les laisser se débrouiller…je suis assez d accord ,ne leur donnons rien ,mais ne leur prenons plus rien!. laissons les vraiment tranquilles!.. n est ce pas ce que voulait Monsieur Sankara?….O Africains ! ne culpabilisez pas ainsi! ce sont bien les Blancs qui vous gouvernent ,les assassins de votre Che ,sont bien des marionnettes …quant à vous …peut on avoir de l énergie mentale avec un ventre vide?
          un Humaniste vous a aimé ,vous le peuple qu il a honoré de ce nom « hommes intègres »..Cet homme est mort .mais pas ses idées.Il faut continuer de faire vivre son état d esprit ,sa philosophie, son éthique… ,chacun de vous à votre niveau…et surtout restez groupés!
          Que vive le continent africain !

          • > Sa mort
            Je suis completement d’accord avec vous,et ce n’est pas seulement la population du burkina mais les peuples africains en general qui n’ont pas l’education politique,la preuve est que dans un pays africain 90 pour cent d ela population ne connait pas les textes de leur constitution,ni les statuts et reglements interieur de leurs partis ni les programmes de societe de ces partis,c’est une maladie que nous devons soigner pour permettre a nos peuples de mieux apprehender les phenomenes sociales et ainsi nous pourrons construire une afrique de nos ambitions.

        • > Sa mort
          blaise compare es benis oui oui des occidents . pour trahir sont continent , pour son prepre interre dieu ne dorme pas?

  2. > Sa mort
    Rien ne susprend-moi car togolaise que je suis;je me suis dite que les bonnes choses n’existent pas en AFRIQUE. ce n’est pas de notre volonté mais de la volonté de rester des fournisseurs gratuits de l’EUROPE et des consommteurs riches qui veulent payer plutard ses dettes qui augmentent chaque an.

    DEla pourquoi n’élimineront-nous pas celui qui ne veut plus payer de dettes

  3. > Sa mort
    A chaque fois que j’y pense j’ai des larmes aux yeux.A quand le reveil de l’AFRIQUE?Je ne n’arrive point a comprendre un tel acte ignoble de la part de ses tombeurs qui fremissent toujours quand ils entendent son nom.J’aimerais bien signaler que l’occident n’est pas le seul coupable de la misere que nous vivons;les africains et surtout nos gouvernants sont aussi coupables et complices des occidentaux qui ont jure de toujours avoir la main mise sur notre continent.Cette revolution de l’apres independance fut de courte duree cependant je puisse vous assurer que le continent africain connaitra et doit connaitre une seconde revolution si rellement ces fils et filles veulent reellement leur independance et etre consideres comme des humains en entier et non coe sous humains.. »Un SANKARA est mort des SANKARA SONT NES ».Vive l’Afrique et que Dieu benisse l’Afrique .Peace and Love

    • > Sa mort
      Salut
      Votre message est passé il faut se rebeller de façon optimiste pour faire changer notre chère continent.
      Je suis fanatique Sankaris j’ai des idées et compte sur ma jeunesse pour les appliquer…

    • > Sa mort
      je suis burkinabée et je ne cesse de couler des larmes depuis que j’aie lu les discours et la procédure de disparition de notre chèr capitaine; a la fin de la lecture , je me suis dis dans quel monde je suis maintenant et automatiquement penser au suicide car on a tout perdu;mais j’essayerai de m’adapter à la situation car la majorité des Burkinabés s’est préparée avec une mentalité forte pour la construction du pays et l’Afrique tout entière. C’est triste mais il est tard pour nous. Que son âme répose en paix!

    • > Sa mort
      Moi je suis un Sankara et votre message me plait beaucoup je suis le mec le plus timide le plus calme et comme on le dis ce sont les plus dangereux par ce message je n’irais pas loin pour dire ce que j’envisage de faire mais il faut vraiment reconnaitre que des Sankara sont né prêt à mourrir pour son pays et son continent Et moi on me verra changer que quand on me verra 100% sankariste au futur

      • > Sa mort
        MOI JE SUIS YVES BERNARD J AI ETE SEMINARISTE AU BURKINA LE JOUR QUE J AI ENTENDU LA VERITE SUR LA MORT J’ETAIS VRAIMENT ABATTU ET TRISTE. COMMENT DANS CE MONDE ON NE PERMET PAS A CEUX QUI PENSENT AUX PAUVRES DE VIVRES? MEME APRES SA MORT DANS SES COMPTES EN BANQUE IL N ‘A PAS ENCAISSE DE L’ARGENT DU PAYS MAIS POURQUOI AVEC SON PROPRE AMI FRERE ASSOIFFE DE POUVOIR CE COUP LUI EST IL ARRIVE.?
        THOMAS MES PAUVRES PRIERES T’ACCOMPAGNERONS QUE DIEU TE RECOMPENSES LA OU TU ES. ET QUE LES ANGES DU CIEL TE COURONNENT AVEC LA GRANDE GLOIRE DU CIEL.
        JE NE T’OUBLIERAI JAMAIS QUE DIEU SUSCITENT DES SAINTS HOMMES COMME TOI AU BURKINA AU CONGO AU RWANDA TOGO ET EN FARIQUE TOUT ENTIERE MAIS CES DEMONS AFFAMES DE POUVOIRS QUI RONGENT LA VIE DE LEUR FRERES EN RAMASSANT L ARGENT DU PAYS POUR LEUR ENFANTS NE TROUVE PAS LA PAIX .MAIS QUE DIRONS NOUS QUE DIEU PARDONNENT LEUR FAUTE ET QU IL CHANGE LEUR COEUR.
        VRAIMENT THOMAS PATRICE LUMUBA OLYMPYO NKRUMAH SONT LES VRAIS LEADERS DE L’AFRIQUE. JE VOUS AIMENT

        • > Sa mort
          01 decembre 2010 par ABOU DATH
          moi c abou dath j ne connai pa thomas de vu mais g lit c histoires c t1 homm charismatique ds l istoire de l afrique et surtt pr les burkinaber thomas sankara k dieu t pardonne

          • > Sa mort
            CELUI QUI A FAIT CA PAYERA POUR CE CRIME ODIEUX. Je me souviens encore de ce jour 15 octobre 1987.Quand nous avons appri cela, ce fut le désespoir total sur toute l’Afrique.Du haut de mes 10ans j’ai ressenti une peine, une douleure,une humiliation pour l’afrique.Je savais qu’un grand homme,venait de mourrir…

  4. > Sa mort
    pour moi, thomas sankara a été un prophète,sa mission était de montrer la voie du succès à ses frères africains, et sa mort est une preuve pour montrer que seul les africains sont coupables de ce qui arrive à ce continent et non l’occident comme on aime le dire

    • > Sa mort
      Kinima comment oses-tu dire que l’occident n’est pas responsable de la situtation en Afrique ?
      Qui as financé les seigneurs de guerre ?
      (Et biensur continue à le faire.)
      Qui détient les richesses de l’Afrique ?
      Qui se sert des ONG pour développer les routes et infrastructures nécessaires au développement du pillage de l’Afrique ?
      Je n’ai pas l’intention de développer plus, je finirais juste par cette ultime question :

      Comment se fait-il qu’il y ait plus d’armes que d’eau en Afrique ?

      • > Sa mort
        j’approuve tes propos.je suis d’accord sur le fait que tu dises que l’occident est responsable de ce qui nous arrive.mais les africains sont également en partie responsable.

        • > Sa mort
          oui je suis d’accord avec toi ,nous les africains sommes nous aussi en partie responsable, la mort de thoma a été réalité par la main sanglante de son propre frère africain en la personne de « B-K »

      • > Sa mort
        Pour moi les plus grands et les seuls responsables sont les Africains eux-mêmes. Si le mur n’est pas fissuré es ce que le lezard peut y entrer?
        Par l’intermédiaire de qui les Occidentaux nous tiennent toujours en état de sujétion? Par l’intermédiaire de qui ceux-ci nous maintiennent toujours dans le sous-developpement, la misère, la pauvreté,la corruption etc?
        Quelle importance nous Africain,accordons-nous à l’interêt général au bien être du peuple Africain ?
        Nous devons comprendre que la nature est régie par des lois incontournables. A cet effet , je fais un clin d’oeil à Thomas HOBBES qui cite « L’homme est un loup pour l’homme ».C’est dire que la nature est un jungle il faut s’y battre , s’y défendre intelligement pour ne pas se laisser piétiner par les autres, pour ne pas être à la merci des autres. Mais cela doit se faire avec des armes telles que l’unité , la fraternité et bien d’autres valeurs aspirant au bien être du Groupe.
        Et c’est bien cela que notre fils incomparable, j’allais dire inégalable qu’est Thomas SANKARA qui je salue la mémoire, a compris et essayé d’inculquer aux mentalités Africaines, afin que l’Afrique puisse s’avancer à grand pas vers le développement.Car le vrai développement passe nécessairement par un changement, une évolution bien sure positive des mentalités.
        Alors arrêtons de porter des doigts accusateurs vers les autres, arrêtons de jouer à ces jeux-là ,cela un jeu d’enfantillage auquel qu’on se livre et cela ne nous fait pas avancer. Mais cherchons plutôt à nous imprègner des idéologies panafricanistes et de façon consensuelle pour aspirer au bien-être de notre Peuple.
        Je veux terminer ces lignes en conviant l’ensemble du peuple Africain à une révolution collective de mentalité. Car je le redis :le vrai développement passe nécessairement par un changement , une évolution des mentalités …

      • Sa mort
        non l’autre a raison si ses Blancs ne trouve pas à qui vendre ou donner leurs armes en Afrique à qui les donneront’ils?. Nous autres Nègres sommes responsable de ce qui nous arrivent. prenons juste un exemple: pendant la traite Nègrière qui est ce qui vendait les Nègres au Blancs? A chaque fois qu’ils y a eu un Homme assez courageux pour revaloriser la dignité de l’Homme Noir ils y a toujours eu des Rapaces trop Ambitieux pour s’oposer. Et c’est la notre véritable Faiblesse « l’ambition personnelle, la jalousie et par dessus tout la traîtrise » Dès lors la question qui se pose est pour qui ces hommes se battent t’ils? Moi je suis Camerounais et j’y réside. ce Problème de Sankara ne Concerne plus que les Bukinabé il nous concerne tous; nous la jeunesse Africaine. « ou sont’ils passé ces valeureux combattants qui combatire pour notre liberté au lendemain de l’Indépendance? ou est t’elle cette liberté que nous prétendons conservé jalousement? » quel avenir pour la jeunesse Africaine. Je ne suis pas de son époque je n’e l’ai pas connu j’ai appris à le connaitre à travers ses discours et je lui rend un Hommage à titre posthume je lui dit merci pour ce qu’il avait entrepris pour la jeunesse Bukinabé en particulier et la jeunesse Africaine en général. certes ils sont nombreux comme lui qui ce sont révolté mais combien en ont continué le cap? sur ce je vous dit à plus.

      • > Sa mort
        Je comprends la colère du camarade. Cependant il faut rester lucide. L’occident défend ses intérêts et nous africains nous défendons nos intérêts individuels et familiaux. On peut s’interroger sur le fait que l’Afrique se fasse coloniser après avoir coloniser à son tour l’Europe, jusqu’à Rome. Il faudrait en rechercher la cause dans l’Histoire. Ce qui arrive à l’Afrique d’aujourd’hui est grandement de la faute des africains. Comment se fait-il que nous avons les dirigeants qui sont les nôtres ? C’est à dire corrompus, assassins, égoïstes, etc. Pourquoi ceux qui sont soucieux du peuple n’arrivent pas au pouvoir, ou pire quand ils arrivent au pouvoir sont rapidement éliminés y compris physiquement (Loumoumba, N’Krouma, Sankara, etc.)? Même s’il faut reconnaitre la part de l’occident dans notre situation, il nosu fait admettre qu’elle est principalement de notre ait. C’est ce que Sankara et d’autres avant lui ont tenté de nous enseigner. Il faut que l’Afrique accepte de souffrir (en se privant de l’aide des autres qui nous assujetti) pour pouvoir renaitre à notre satisfaction. Tant que nous tendrons la main à l’aide d’autrui, l’Afrique restera exploitée. J’ai vécu la révolution burkinabé. c’était difficile, il fallait se sacrifier pour faire de petits personnels dont nous étions très fiers. car nous les avions réussis par nous mêmes. c’est ce que n’accepte plus les populations africaines aujourd’hui. Au Mali les élèves et étudiants ont payé le pris fort (plusieurs dizaine de mort) pour arriver à renverser Moussa Traoré.Au Burkina faso, après la mort de Norbert Zongo, nous avons des occasions de renverser le régime, mais la population n’est pas allé jusqu’au bout de son désir. Nous méritons donc d’avoir Blaise. Si nous n’en voulions pas, nous en avons les moyens et nous savons que face à des gens de ce genre il faudra payer le prix fort. Si nous ne sommes pas près à payer ce prix, c’est que nous sommes d’accord pour le moment d’accepter sa terreur. En côte d’Ivoire on disait à l’époque « cabri mort n’a pas peur de couteau ». le cabri (l’Afrique) n’est pas encore mort, c’est pour cela qu’il a toujours peur du couteau de ses dictateurs.

        Longue vie à l’idéal de Thom Sank.
        Vive l’Afrique

      • > Sa mort
        mr sigur reconnaissez vous tout au moins que nous sommes les principaux responsables de tout ce qui nous arrive .les seigneurs de guerres dont vous paérlez ne sont ils pas des africains? nous sommes responsables du moins ceux qui liquident leurs freres pour ne pas tomber en disgrace aux yeux des blancs.nous ne sommes pas co auteur mais auteur.vous me direz peut etre que ces derniers ont été contraints cest verifiable mais ils ont oublié le sens du mot solidarité.qui sont ceux qui achetent les armes? c est nos dirigeants la ou j accuse les occidentaux c est de ne pas punir ceux qui devrait etre punis.la justice internationale est injuste.

    • > Sa mort
      salut!je suis d’avis avec vous quand vous dites que seul les africains sont coupables de ce qui arrive à l’Afrique.
      Il faut donc que la jeunesse africaine se revoltent contre les chefs d’etats qui,sans aucune honte vendent notre continent aux occidentaux.
      Il faut un mouvement d’ensemble de notre jeunesse pour qu’enfin reviennent des presidents comme Thom Sank a la tète de nos Etats

    • > Sa mort
      je suis d’avis avec vous.

      Il n’y aura pas de développement en afrique tant que nos chef d’état et de manière générale les leaders africains n’adhèrent pas à l’esprit de partage, de coexistence, de dignité et de non docilité vis à vis de l’occident.

      • > Sa mort
        je pence que les occidentaux ne font que defendre les interets de leur pays en afrique car ils leur aiment. nous voulons nous aussi que nos leadeurs nous aiment en laissant en vie les gens qui defendent nos interets.

    • > une lutte sans fin
      salut avec le vingtiéme anniversaire de la mort notre heros nous disons tout simplement que SANKARA n’est pas mort a travers ses discours farouches contre les imperialistes et de la façon dont ils eut aimé son peuple.je vous rassure que on va relever le defis tout en ignorant la mort nous allons poursuivre la lutte jusqu’à arriver au terme de notre but.la patrie ou la mort nous vaincrons.je suis un tchadien emu par la mort de notre president

    • > Quelle drame ? l’afrique à perdus ce qu’il ne devait perdre
      C ‘est veritablement faux quant on dit que l’ocident n’est pas coupable de tout ces actes. notre confrère à voulu mettre en pratique la vraie démocratie mais l’ocident netait pas d’acord. Qui ose dire que l’afrique est indépendant?

    • les responsabilités sont partagées
      l’occident est en partie responsable de nos malheurs.d’aborb 4 s d’esclavage ensuite le néocolonialisme en attachant l’afrique au poteau du besion.cependant tout ceci n’est possible dés lors que les dirigeants africains je voulais dire les marionnettes fière d’une souverainnette fictive se laissent traîner dans la boue pour pourvoir se maintenir au pouvoir.qu’ils sachent que le dictateur qui écrit son nom en lettre cousue perd ainsi fort l’ascension de l’histoire. thomas tu reste le meilleur

      • > les responsabilités sont partagées
        Merci de ns eclairer sur la mort d’un leader digne de ce nom.La plupart deja tt dit.Il reste evident et on ne peut pas nier que les responsabilites sont partagees,que les leaders eclaires sont toujrs trahis et assassines par complicite(des occidts) et par la nivete et gourmandise(de nos dirigeants.Cela ne suffit pas d’exprimer sa prise de conscience a travers des decennies sans pouvoir prendre d’action concrete.parce que plus de la moitie des populations aujourd’hui a pris conscience d ela realite.Il est temps que les populations expriment leur ras-le-bol a l’exemple de la prise de concience qui a revolutionne l’Afrique coloniale,de la revolution francaise qui a libere les peuples affames et meutries pr ne citer que ceux-ci!!!!!!!!!Ns devons ns servir des exemples autour de ns,ns servir des Histoires pasees.Si non pourquoi ns etudions l’histoire?Pas pr la forme ni pr orner nos memoires.C’est pr moi la seule facon de rendre homage a ces Hommes de valeurs dont ns regrttons la mort a chaque secondes de notre vie.Ns avons peur de ns soulever,de marcher sur les pouvoirs,d’ecraser ces laches chefs d’Etats qui ns assassinent chq jr.N’ayons pas peur de casser les eoufs si ns voulons manger……..
        La revolutions ou la mort ns vaincrons!!!!!!!!!!

        • > les responsabilités sont partagées
          la lutte ne devrait pas ce limite a un seul pays si ns voulons gagner la bataille.Elle doit etre generale a l’afrique et l’Union Africaine quoique corrompue en ce jr peut etre revolutionnee par des hommes integres et remis sur les railles de la revolution pr la liberte des peules africains….la revolution ou la mot ns vaincrons

    • la désolation
      La mort de thomas Sankara

      C’est la désolation. Le Burkina plus que jamais égaré. L’Afrique a raté sa dernière chance pour l’éveil

      • J’etais enfant!
        J’etais enfant; j’etais blesse au pied. Le 15 octobre 2007. Au village, la nuit etait noire, l’air lourd, quand des eclairs jaillirent a l’horizon. Des coups de feu tres nourris retentirent. Nous eument peur dans la famille. Quelqu’un a dit en effet que Le Camarade Sankara a ete renverse. Par qui? Pourquoi? J’etais enfant, pionnier revolutionnaire, croyant a vivre eternellement dans la force de la Parole Sacree de mon Pere Spirituel. Il est mort, a-t-on dit le 16 octobre quand j’ecoutais, en compagnie de mes camarades, freres et soeurs du village, ce que la radio nationale diffusait. Un camarade ( un aine), apparemment mieux fourni en informations, nous faisait avaler la couleuvre et nos larmes coulaient silencieusement… Ainsi, c’etais la Fin des Temps. J’etais enfant, fier de ma Patrie. J’ai grandi sous la rectification, la democratisation qui m’ont m’ont beaucoup donne. Mais, je ne suis pas comble! Il me manque ma fierte et mes reves. Comment inventer l’Avenir? Pere Spirituel, insouffle a l’un de ces braves femmes et hommes du Faso, notre Patrie, insouffle a moi si Tu m’en crois digne, la force d’une nouvelle Revolution

      • L’ironie du sort
        Je suis vraiment tres deçu de ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays.Je veux parler de ces soit disants sankaristes qui sont en train de salir le riche heritage de notre CHER SANKARA.ILs sont nombreux ceux qui se reclament sankaristes,mais beaucoup le sont de nom,rien que pour faire carriere en politique.S’ils poursuivent tous le meme ideal,pourquoi ne pas s’unir car dit-on,l’union fait la force?

        • > L’ironie du sort
          Je n’ai rien a ajouter. Mes Freres et Soeurs Africans ont tout dit. On ne cesserait de dire ,de parler de notre Cher Capitaine qui n’etais pas seulement Africain. SAKANRA avait une vision pour tous ses peuples qui soufrent a travers le Monde.Je suis Senegalais mais plus Africain comme le voulait Thomas…Tous nos pays sont dirriges par des Presidents Esclaves des Imperialistes! Des Bouts-d’Hommes, hypocrites, bandits de grand chemin qui continuent a piller les maigres ressources de nos pays. Ils nous faudrait agir pour mettre a terme ses agissements pour de bon! La jeunesse Sankariste doit etablir, ellaborer un prongrame mondial avec des antennes dans tous les pays d’Afrique et du Monde.Nous autre qui vivons a l’exterieur devrons nous battre pour mettre sur pied des projets de develloppement concrets…et retourner pour servir nos peuples. Qu’Allah l’acceuil dans son paradis! Vive le Capitaine SANKARA! Votre nom ne sera jamais efface!Vous etes le plus Populaire de tous ses faiseurs de Roi!..Vive l’Afrique des Hommes integres.Peace.

          • > L’ironie du sort
            nestor le senegalais avé avé au seigneur sankara,pourquoi et il mort,le noir a soif de pouvoir il est jaloux envieux de la reussite de son ego,voila pourquoi le blanc arrive toujour a nous pervertire nous monté contre nous meme,le jour ou le noir n aura plus ce mal ki le rongera petetre nous arriverons a une afrique unie.le jour ou notre coeur sera pure sera la renaissance dela grande afrique ke thomas sankara voulais.enfants blacks d europe donnonous la main et rebellion nous contre tous cé traitre ki se dise etre nos president ki ne sont ke des ministre des colons imperial a nous l afrique prenon notre indepance affranchisson nous de nos chaine retrouvont notre fiérté respé et honneur .donom nous la main aimons nous les uns nos differences et nous vaincron le colon chez nous afrique libre.aimons nous sans koi le blanc nous divisera toujours pour dominé mentalement,merci.

      • L’HEURE N’ EST PLUS AU FATALISME ET A LA DESOLATION
        L’AFRIQUE NE PEUT PAS et NE DOIT ABSOLUMENT PAS se laisser entrainer dans cette FATALITE qui créent le vide attendu par les francais et autre occidentaux.

        C’est la où LES AFRICAINS SONT FAUTIFS de de ne pas AGIR et par la même occasion de FAVORISER L’EXPLOITATION ET L’APPROPRIATION DES RICHESSES AFRICAINES PAR CES DERNIERS QUI SE CROIENT PLUS CAPABLE QUE NOUS DE LES EXPLOITER « SOI-DISANT » POUR NOUS.

        Alors ARRETONS de pleurer sur notre sort et BOUGEONS NOUS; POUR NOUS;

        THOMAS SANKARA ETAIT UN GRAND HOMME SUREMENT UN DES PLUS GRAND ET PLUS HONNORABLE PRESIDENT QUE L’AFRIQUE AIT CONNU.

        CEPENDANT JE PENSE QUE C’EST UN MAL POUR UN BIEN CAR COMME ECRIT PRECEDEMENT, IL ETAIT PEUT ETRE TROP TôT POUR L’AFRIQUE.
        ET JE RESTE PERSUADE QUE L’AFRIQUE ARRIVE A LA CROISEE DES CHEMINS.

        L’ ARRIVEE D’UN AUTRE HOMME HONNETE, DESINTERRESE, SERIEU ET TRAVAILLEUR MAIS SURTOUT ECLAIRE AGISSANT POUR L INTERET COMMUN ET PAR « COMMUN » JE PARLE D’ ACTIONS CONTINENTALES NOTEMMENT DANS LE CADRE D’UN ETABLISSEMENT FIXE, REEL ET STABLE D’UNE UNION AFRICAINE QUI DONNERAIT A CET HOMME LA POSSIBILITE D’EFFECTUER UN VRAI TRAVAIL EN PROFONDEUR EN DETRUISANT TOUT CE QUI A PU ETRE CONTAMINE PAR LES CAUSES DE LA MORT CLINIQUE DE L’AFRIQUE (CORRUPTION, ILLETRISME, SANTE, MANQUE DE VOLONTEE POLITIQUE ET ECONOMIQUE,FRONTIERES AINSI QUE TOUTE LES RIVALITE RELIGIEUSES, ETHNIQUE, ET J EN PASSE)POUR RECONSTRUIRE SUR DES BASE SOLIDES ET REELES UNISSANT LA PLUS GRANDE MAJORITE DES AFRICAINS (SANS IGNORER LES MINORITES) UNE AFRIQUE VOULUE ET NON IMPOSEE.

        AFIN DE METTRE EN PLACE L’ AFRIQUE DANS LAQUELLE NOUS VOULONS VIVRE ET NON PAS FUIR.
        AFIN D’ECRIRE NOUS MEME NOTRE HISTOIRE ET NOTRE AVENIR DANS UN MONDE OU IL VA ETRE DE PLUS EN PLUS DIFFICILE D’IDENTIFIER NOS ENNEMIS (IMPERIALISME, MONDIALISATION ET AUTRES INFLUENCES VENUE DE L’INTERIEUR COMME DE L’EXTERIEUR.

        JE NE SUIS PAS UN RêVEUR MAIS CECI EST MON OPINION SUR CE QUI DOIT ETRE FAIT POUR NOTRE CHERE AFRIQUE.
        VOILA LE POINT DE VUE D’UN « FRANCAIS ISSU DE L IMMIGRATION » SUR L’AFRIQUE QUI EST ET SERA PLUS QUE LA france MA PATRIE

      • la désolation
        L’afrique était presque sortie du trou dans lequel elle était,mais malheuresement des malfrats Français et Burkinabé(BLAISE COMPAORE) ont coupé la corde à laquelle était acroché notre maman Afrique,qui s’est retombéé dans son trou .Quel malheur!

  5. > Sa mort
    Blaise Compaore regretera ce qu’il a fait subir a un digne Homme d’etat pour ne pas dire d’Afrique, pourquoi .. pourquoi …… jusqu aujourd’hui je n es pas de reponse, pour qualifier ce crime arriver au monent inattendu. Quand je me rappel d un extrait ou Thomas disait,  » s il arrivait que Blaise prepare un coup d’etat contre moi, ne vous deranger pas en venant me dire parce que je serais deja au courant » (rire) Vous comprennez jusqu’ou allait la confiance d un etre saint et pur,
    Les mechants seront punis tot ou tard.
    Vive thomas Sankara Vive l’Afrique, et malheur au president malhonnet.

    • > Sa mort
      C’est au hasard de l’actualité que j’ai découvert cet homme aussitôt il me fit rêver, oui l’Afrique doit êtr fier de cet homme qui a su garder ses convictions et sa simplicité face au monde l’argent; un jour monsieur SANKARA l’Afrique sera libre et sera maître de ses richesses alors elle sera riche… Honte aux occidentauw qui pillent l’Afrique et notamment ses cerveaux empéchant ce continent de se développer, honte à cet homme qui prône les tests ADhaine et l’immigration choisi, j’ai depuis un certains temps honte dêtre français et enocre plus qunad je vois qu’un mercenaire raciste fait la une de l’actu en toute liberté sans avoir jamais eu à répondre de ses crimes!!!!!!!!
      VIVE L AFRIQUE LIBRE VIVE LA DEMOCRATIE !!!! Monsieur SANKARA je vous salue, continuons le combat

      • > Sa mort
        chers burkina bé! Pourkoi de votre vivant Blaise a été reélu comme president de vous tous! Moi j’ai faillu tomber à la renverse à l’ecoute de vos results presidentiels. Avez vous oublié l’histoire?? Blaise ne vo rien, il est à la base de toutes les rebelion ds la sous region. iol finira pire que Charles Taylor. Blaise a commis plus d’atrocité que n’importe pouvoir sanguinaire. meme en regardant la forme de son nez et de sa culotte on voit kil est MECHANT. blaise est pire que Judas qui trahit Jesus. Il es pire Fode Sankho le coupeur de bras ou encore qui dirai-je. Mais pardonnez lui car il ne sais pas ce quil fait. Il pisse et urine ds sa main droite sans le savoir. Un simple niais aux dent et la langue dehors couvers de mouche. Je pense que blaise peut avoir le SIDA.

      • > Sa mort
        zouekb, je suis camerounais et je crois que Sankara est un grand homme que tous les burkinabes et africains affectionnent, mais sincerement mis a part cette affection que nous manifestons par exemple sur ce site, pourquoi ne pas agir concretement pour montrer notre etat d’esprit? si tous les burkinabes qui aiment Sankara se levent comme un seul homme pour imposer que ses idees continues a etre appliquees par le president actuel, cele se fera surement… comment expliquer que celui qui l’a assassine continue a etre au pouvoir sinon que le peuple pour lequel il s’est battu EST LACHE, OUI LACHE? on voit sur ce site des belles phrases comme  » Sankara est mort, mais des Sankara sont nes.. », desole de vous contredire, mais s’il y’avait vraiment des Sankaras, hommes d’actions qui etaient nes, y’a longtemps que le pouvoir serait entre des bonnes mais. La verite comme toujours dure a admettre est que nous sommes Laches, nous nous cachons derriere des sites comme celui ci pour crier notre colere, mais dans la vraie vie, nous sommes laches, nous devrions plutot profiter de ce site pour lancer des mot d’ordre d’action collective, passer a l’action comme un seul homme pour vraiment meriter Sankara, sinon, nous ne l’avons pas merite, netes vous pas d’accord????

          • > Sa mort
            c’est une perte enorme pour l afrique sankara . mais si tout fois on aurais un sankare en ce moment ou l europe est fatigué il aura un masif changement pour le pleuple d afrique .

        • > Sa mort
          JE SUIS D’ACCORD AVEC TON POINT DE VUE. LE MALHEUR POUR NOUS AUTRES AFRICAINS C’EST QUE NOUS NE SAVONS QUE PARLER ET PARLER ET PARLER….QUAND VIENT LE MOMENT D’AGIR ON NE VOIT PERSONNE. TOUT LE MONDE ADORE THOMAS SANKARA AUJOURD’HUI MAIS QUAND IL ETAIT AU POUVOIR DANS L’ACTION COMBIEN D’AFRICAINS SE SONT MOBILISES POUR LE SOUTENIR? AU CONTRAIRE ON A DIT DES MENSONGES POUR LE SALIR ALLEZ REPRENDRECE QUE DES JOURNAUX AFRICAINS ONT ECRIT A L EPOQUE: SANKARA LE DICTATEUR, LE ILITAIRE, ETC. ON EST TOUS DES LACHES: TANT QUE LES AFRICAINS NE SERONT PAS PRETS A ALLER SE BATTRE ET MEME MOURIR POUR LEUR DIGNITE ET LEUR LIBERTE, RIEN NE SE FERA; NOUS NE FERONS QUE PLEURER DES HEROS MORTS. AUJOURD HUI ON S’ATTAQUE A ROBERT MUGABE ET IL Y A DES AFRICAINS POUR DIRE QU’IL EST UN DICTATEUR, ETC. CHACUN S’ASSEOIT TRANQUILLE CHEZ LUI POUR FAIRE LA REVOLUTION ET DIRE COMMENT L’AFRIQUE DEVRAIT MARCHER ET QUAND IL Y A LA MOINDRE ACTION (NE SERAIT QU’UNE SIMPLE MANIFESTATION!) IL N’Y A LE MOINDRE AFRICAIN QUI Y VA. PRENEZ-VOUS EN MAIN POUR QU’ON VOUS PRENNE AU SERIEUX.
          SOME

          • > Sa mort
            bonjour a tous, je ne suis pas africain de corps mais de coeur j’ai vecu l’assassinat de thomas sankara j’ai vu les militaire autour de ma maison j’ai entendu les balles qui l’on tuées et j’ai vu aussi la mort de mon pays d’adoption ce pays libre jusque la j’ai vu les liberté et le travail d’un homme qui voulai rendre son pays riche d’hommes integres. la culture des burkinabés et pour moi le plus precieux des héritages et j’espere porter encore longtemps cette patrie dans mon coeur.
            « la patrie ou la mort nous vaincrons », voila un slogan qui en dit long. seul les africains pourron se sortir de leur chaines des politiciens véreux et avide de pouvoir, ne laisson pas ses soit disant « homme intègres » diriger un pays qui n’est pas le leur.

  6. > Sa mort
    Je ne suis pas un politicien.Mais je pense que l’impact de la mort de Sankara sera toujours un handicap présent tant que nous aurons Blaise Compaoré au pouvoir. Cet assassinat est la négation des actes qu’il a posé pendant ses 4 années à la tête du regime revolutionnaire. Pire, les festivités des 20 ans de règne de Compaoré ont confirmé, en depit des toutes les contre verités contenues dans 10 premiers numéros post 15 octobre 1987 de Jeune Afrique, que tout a été décidé, planifié et exécuté. Par qui? Dans tous les cas, Blaise n’échappe pas et se trouve dans ces cas: il a assassiné, ou fait assassiner ou cautionner l’assassinat de son meilleur ami comme dans une tragedie grecque. Mais Blaise a surtout un redoutable adversaire: le temps. Car des temoins de cette période sont toujours là, pas toujours muets, même si pour sauver leur carrière, ils suivent le mouvement. Un certain Kafando Hyacinthe, adjudant de son état a l’époque et responsable de la sécurité rapprochée de Blaise, qui se vante d’avoir descendu Sankara, vient d’être élu député à l’Assemblée Nationale. Curieux quand même! Thomas, considerons le comme celui qui refusait d’être un sous prefet francais. Lequel de nos présidents a jamais osé poser le problème de leur accueil en France par un simple membre du gouvernement francais? Que disent nos présidents de la reciprocité en matière de diplomatie? Pourquoi tout Ouaga est mobilisé et bouclé pour l’arrivée de présidents francais et les nôtres y arrivent comme des clandestins? Sacré Sankara!!! C’était au moins un homme qui avait ses convictions, qui arrivait à convaincre beaucoup de ses compatriotes, qui a reconnaisait ses erreurs et acceptait les corriger. Bien sûr, il n’a rien inventé (combien de Burkinabe inventeront quelque chose dans leur vie).Mais au moins, il a su faire des choix qui nous faisaient esperer, et c’etait très important pour nous donner l’ardeur au travail. On ne l’aurait pas tuer s’il etait en position de faiblesse. Que fait on d’ un cadavre: on l’enterre selon un rite spécifique à chaque groupe social. Même pour les condamnés à mort. Blaise a dit pour ses 20 ans de règne qu’il assume. Monsieur le président, vous assumez quoi? Irez vous devant un tribunalpour le reconnaitre? C’est dommage. Respectons les morts, c’est tout ce qu’il nous reste à faire pour être des hommes. Simplement des hommes.

  7. > Sa mort
    Comme bons nombres d’illuminés avant lui, je pense notamment à Jésus, Luther King,Lummunba,Kennedy,Gandy, Sankara a donné sa vie pour les autres.Il a préféré mourir pour une cause que vivre pour rien.
    L’histoire est à la fois injuste et révoltante voir immorale,il faut l’accepter.Elle nous a hôté Sankara pour nous laisser Mobutu, Sassou,Bongo, Biya,Eyadéma,Kaddafi,Compaoré,Mugabé et bien d’autres.Përsonne ne peut comprendre cela.D’autant plus que ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier.

  8. > CES ASSASSINS PAYERONT POUR LEUR CRIME
    « UN TEMPS SOIT PEU CETTE IDÉE NE NOUS A JAMAIS EFFLEURE, UN TEMPS SOIT-IL NOUS N’OSIONS Y CROIRE. MAIS AUJOURD’HUI L’ÉTERNEL DESTIN NOUS A MONTRE QUE NOUS ÉTIONS VIDE DE SENS ». Ces propos sont d’un anonyme qui l’a déposé sur la tombe du Camarade Thomas Sankara au lendemain de son assassinat. Ces propos, je ne pourrai les oublier de ma vie. Parce que le choc fut grand et la douleur immense.Abattre l’espoir de tout un continent. Briser des rêves en l’espace de quelques minutes, c’est la prouesse que Blaise Compaoré et ses sbires ont réussit en cette soirée du 15 octobre 1987. Bien auparavant, en vacances à Bobodioulasso, j’ai vu côte à côte,sur le boulevard de la révolution, le 4 août 1987 dans le command-car le Président du Faso Thom Sank et Blaise saluer la population. Je croyais à la complicité qui existait entre eux.Je me suis alors permis de rêver. A voir ces deux jeunes capitaines pleins de vie et débordant d’énergie conduire le destin d’un des peuples d’Afrique les plus courageux mais banalisé et bafoué. Trois mois après, ce fut le cauchemar, le ciel s’est assombrit sur toute l’Afrique parce que les fossoyeurs du continent l’ont voulu. Et leur bras séculier a arrêté le destin de tout un peuple. Blaise Compaoré après un tour chez le vieux Houphouet (potentat français en Afrique) a exécuté sans aucune forme de mesure la sentence. ôter la vie, retarder l’évolution d’une nation.Si au temps de Sankara on pouvait affirmer que le Burkina était la terre des hommes intègres et dignes, je pense que ce n’est plus le cas. Pour nous qui sommes nés et vivons depuis belle lurette à l’extérieur, nous savons de quoi il s’agit. En Côte d’Ivoire tout près de nous, c’est le président Wade qui a su le traduire, « un burkinabé est mieux traité en France qu’en Côte d’Ivoire ». Cela a crée un tollet, mais c’était la triste réalité. Si l’Etat Ivoirien proposait aujourd’hui une naturalisation massive à ces millions de Burkinabés qui sont sur son territoire, je pense qu’aucun d’entre eux ne refusera. Parce que c’est tout comme s’il ne venaient de nulle part. Quand on a encore en mémoire ce comportement de valet du beau Blaise vis-à-vis de Fefal.Ils ont donc tué Sankara mais ils ont oublié ces milliers de Sankara dormant. Ces assassins payeront pour leur crime. Surtout que Blaise dit en assumer la responsabilité et l’adjudant bourreau Kafando pardon le député Kafando en parle avec orgueil.

    • > CES ASSASSINS PAYERONT POUR LEUR CRIME
       »En Côte d’Ivoire tout près de nous, c’est le président Wade qui a su le traduire, « un burkinabé est mieux traité en France qu’en Côte d’Ivoire ». Cela a crée un tolet, mais c’était la triste réalité. Si l’Etat Ivoirien proposait aujourd’hui une naturalisation massive à ces millions de Burkinabés qui sont sur son territoire, je pense qu’aucun d’entre eux ne refusera. Parce que c’est tout comme s’il ne venaient de nulle part. »

      Dommage qu’après une réaction positive des plus unanimes,notre ami CHEICK D. SALIF en soit arrivé à faire sienne l’avis d’un autre monstre au service de l’occident contre l’Afrique, que dire d’un autre potentat français en Afrique.
      Autant vous comprenez les non dits des discours et actions nocives de ces fils traitres dont malheureusement l’Afrique en regorge et en regorgera toujours,autant vous devez décrypter leurs discours et actions pour rester fidèle à vos convictions de pan africaniste.La Côte D’Ivoire est le pays où il y a le plus de Burkina be après le Burkina Faso, quoi qu’on dise.Et il n’y a jamais eu d’expulsion de Burkinabe de la Côte D’ivoire.Méditez ces quelques lignes, pour éviter à l’avenir de faire siennes de tels avis ou discours, dont le but subversif est de diviser les peuples d’Afrique, que tout unis et lie pour entrainer des guerres fratricides.
      Ainsi, l’Afrique désunie sera toujours une proie facile à la merci de l’occident et surtout de la France.

  9. > Sa mort
    Juste un grand merci pour ce contenu. J’ai suivi hier un reportage sur Thomas Sankara dans une TV locale de Kinshasa. Je tenais à trouver des informations sur sa mort, Dieu merci vous les avait mises fidèlement. Blaise aussi mourra un jour mais avec une mémoire chargée.
    Grand merci pour ce site.

  10. assassinat d.un leader
    L’Afrique ne pleure pas seule la disparition du heros interplanetaire car même ceux qui l’on assassiner regretent leur acte ignoble evitons surtout de les insulter car sa allegera leur fardo.Essayons de faire renaitre un autre heros comme Thoma Sankara

    • un hero ne meur jamais
      salut moi a tous je suis djoko alain camerounais vraiment mes frere a l’heur ou je vous ecrires se message j’ai des larmes aux yeux pour un homme qui a vraiment été integret qui a cru réelement a cet t’integrité je ne le conais pas trop mais thoma etais un elut de dieu et sachez que le fils de l’homme s’en va celon ce qui est ecrire mais maleur a celui pas il en sera la cose vaudrai mieu pour lui qu’il n’ait meme existé vous savez tres bi1 de qui je parle thoma que la terre de nos encetre tu soi leger sache que ceux en quoi tu as cru nous aujourduit que tu avais raison a ta ta mort j’avais j’etais meme pas encore née mais j’ai lu ton histoire mon frere et deriere sa j’ai compris que dans la vie il faut etre simple comme thoma regardé les genes dabors comme des humains se metre a la place de tout un chacun se dire si moi je travail pour eduquer mes enfnts pour quoi les enfnts de mon voisin de doit pas aussi beneficer de cela j’ai il n’a rien faire devant dieu pour merité ce chatimant regarde aujourduit ce pays de la haut-volta comparez la a l’epoque de thomas regarder le congo avec lumumba les occidanteaux ne velent pas omprendre l’afrque mis sachez qu’un jour viendra ou ils nous demanderont pardont la jeunesse est entrain de grandire et pandant ce temp elle se forme pour l’avenir de l’afrique de demain au jourduit si il y avais un thoma ui me demndais de m joindre a lui pr abatre l’imperialiste occidantal je ferais avec honneur regarde mes frere l’immigration clandestine regrdé comme nos frere sourfre pour aller en europ dans l »eau cela ne vous fait comprendre que entre le noir et le blance c’est le jour et la nuit ils ne seront jamais parenté il ne doivent jamais jouer enssemble meme les les arabes

      excusez moi vraiemnt d’avoir dire cela mes frere mais sachez que l’avenir de notre continant ne se trouve pas en occidant mais il est entre nos main qui sont bien valides retroussons nos mache et faison face a la realite et au bout de 50ans vous veez a koi ressemlblera l’afrique je suis partir de che moi par ce que si je restais je pouvais jamais gagnez ma vie honnetement pas par ce que je suis 1 malhonnete mais juste par ce mon pays ne s »apel pas bukina faso dans le gouvernement il ys pas des hommes intergres mis je que sa poura change si jamais il ya des volontaires pret a sacrifier leur vies pour que les africain de demain ne vivent pas ce que nous avont veçu usqu’a prensent tant qu’il y aura des conspirateurs( des tretres) blaise compaoret moumbutou etc…l’afrique ne conaitra jamais de paix de generation en generation comme l’avais predit patrice loumouba sur le congos regardé c qui c passs aujourduit laba un pays aussi riche comme le conbgo qui peux se develop& sana l’aide de l’occidant le cameroune qui a un forte production alimantaire qui est capable d’alimenté ces voisins en danreé alimentaire regardé coment il se plis devant le blan pour lui suplier de lui rabaissé encore plusjuste parce nos chefs d »etats soufrent de l apolimque sa faut le savoir quant vous voiyez une personne faire du mal vous l’envoize en prison c’est bien mais vous oublier de fais votres tarvail qui consiste a traite la cose e ce mal pour quoi est cqu’il a agire de la sorte meme le fou qui ramasse les ordures dans la poubel si vous pouvez comuniquer avec lui vous saurez variment c q’il fait ds la pooubel tous les jours mais comme la question du pourquoi n’est pas importante c’est juste les faits qui contes mi je suis pres afaire en sorte que cet afrique voie le jour a la manier des heros ui sont morts pour elle sa sera la veritable manirere de leur rendre hommge qu’on voie un africain s »esprimer sans avoir peur que son pays soi pret a l’aider au cas ou il aura des pb avec des etrangé c’est qui nous manque laba mes frere thomais disait qu’il faut abatre les le neocolonialisme loumouba faisait apelle a la agesse des afrcains qui etais trop complexé pas les occidanteaux regardons alors cqui nous rest alors de l’afrique aujrourdui rien que des larmes des grincements des dents posonts nous cet question pour qoui est c que nos freres se sont batus pour une cose universsel et que aujourduit nous reston la les bras croiser pour voir nous enfant devenir sens lendemain positif pour qoi alors l’afrique a t’elle existé? 0021245806790 ou 0021240396708

    • > assassinat d.un leader
      on peut tue un homme pas ses idées c’est à nous de repandre les idées de notre hero la lutte continuée!

  11. ses idées
    bonjour je suis du congo et, c’est ce matin que j’ai lu un prospectuss concernant la vie du président thomas sankara.J’ai été très flaté par ses oeuvres et, je regrète qu’un tel homme soit mort si tôt.Ses idée ne doivent être abondonnées et vulgarisées .

    AVEC plusieurs THOMAS en AFRIQUE, le blanc ne sera plus toujours à la trousse de nos matières premières.

    • ses idées
      vraiment je suis triste de n’avoir pas été en se moment là moi je suis une personne qui ne se fie pas trop sur des choses qu’il n’ont pas les preuve concrètes parce que de nos jours ou comme toujours les gens ont tendance a parler du bien des gens lorsqu’ ils sont plus sur terre . A propos du grand sankara je pense que ces ambitions etaient trés interésant et que c’est pourquoi les gens continus de le prendre comme model pour faire avancé un continent comme l’Afrique si non ces eloge s serait d’une courte durée.et encore je pense que les politiciens Africain doivent s’inspiré de ce type d’envie de progrès pendant qu’il gourverne l’Etat et nom pendant qu’il font leur campagne . A l’analyse des discours de thomas sankara je pense que le burkina à perdu sa chance d’etre du type de la chine aujourdhuit d’aucun allait sourie d’un ére (HéHééé) hor c’est la verité car comsommé les produit de son pays pendant qu’on c’est une demarche très dificile! avec la dependance de ce pays là! je pense qu’on allait assister à la decouverte (ou créé) de nouveau produit pour palier cette dependance si bien qu’on a la pression de l’envie de faire valoire notre utilité pour combattre l’état miserable avec les moyen de bord ( n’est ce pas la pression de la guerre de 14-18 et de 45 qui a permis des cheu d’oeuvres meme si certain ont contribué à de mauvaise chose il sont toujours a la base de la creation de belle chose utile pour le prgrés de ce monde);donc le burkina sa chance mais seul la graçe de Dieu peu nous donner un autre homme de bonne foi comme sankara mais pas avec la methode de sankara car je pense que le monde à evolué et avec les maniere de faire les chose (par example des parent qui veullent eduquer leurs enfant avec les memes arme que leur pere on utiliser et ça ils s’étonne du resultat….) donc soyons dans une logique de montré a Dieu et au monde les bonnes oeuvre lorsqu’on a diriger un ETAT ou quoi que ce soit et de le contempler avec ses petits enfant et il ya rien plus melleur que ça ; que pour un dirigent de s’asseoir au pouvoir jusqu ‘a sa mort.( escusez moi pour l’orthographe.

      • ses idées
        Franchement mes frères africains à chaque fois que je lis les écrits sur Thom Sank (que la paix de Dieu soit sur lui), j’ai les larmes aux yeux et j’ai pitié pour son « frère et ami » Blaise COMPAORE. Ils étaient si jeunes, très enthousiastes, convaincus et décidés à réaliser un développement durable et local du Burkina Faso. c’était sans compter avec les vieux crocodiles et vampires qui n’avaient et qui n’ont de souci que de vendre l’Afrique à l’occident ou de sucer le sang des Africains. Ces jeunes se sont opposés et malheureusement n’ont pas eu recours à des sages du Burkina pour trouver conseils afin de résoudre leur différends. un camps a préféré par un coup de tête et de mitraillette enterrer tout espoir de développement de ce pays d’où le regret immédiat de chef de ce camp Blaise COMPAORE juste après son forfait lorsque son adjoint (Lieutenant DJENDJERE Gilbert) lui a annoncé la fin de leur travail macabre. le Burkina n’a plus de repère depuis 25 ans, depuis le 15 Octobre 1987.
        excusez moi je ne pourrai pas continuer à m’exprimer car mes larmes ne me permettent plus de le faire.
        Camarade Capitaine, répose en paix!

  12. > Sa mort
    BONJOUR. JE SUIS DE TEMA BOKIN /YAKO/BURKINA FASO. JE NE PEUX PAS OUBLIER LA MORT DE MON ONCLE QUI A ETE D’UNE CRUOTEE INHUMAINE.SI QUELQU’UN A LE COURAGE D’ALLER A CET ACTE BARBARE IL DOIT AVOIR AUSSI LE COURAGE DE NE PAS ETRE LACHE.DE TOUTES LES FACONS CE N’EST QUE PARTIE REMISE. A LA REOUVERTURE DU RING ON SE PINCERA SI LA JUSTICE RESTE IMPUISSANTE. PIERRE/USA.

    • > Sa mort
      Mon frere la guerre engendre la guerrre, la haine la haine et la vangeance la vangeance… On se bat aujourd’hui avec ses idees et dieu seul sait a kel point il est un exemple pour moi… La revolution democratique est en route et rien ne l’arretera… Parti pr la Revolution Democratique. Joins nous et tu comprendra…

  13. LA MORT DE THOMAS SANKARA
    Avant d’écrire ce message, j’ai pensé voir la video sur Thomas Sankara, son discours à Addis Bebas. L’émotion était telle que je n’ai pas pu retenir mes larmes. La réalité est que l’Afrique nous sera jamais liberée, car de génération en génération ses amis ne cessent de travailler pour faire d’elle la dernière des terres.
    Mon Frère Thomas fut un homme, qui portait l’Afrique en lui. Hélas, ce genre d’hommes ne restent pas longtemps, car les assassins de l’Afrique ne surportent leur présence, c’est fut le cas pour Lumumbu.
    Les noirs se laissent pièger par l’Occident qui sans cesse contribu depuis des siècles à la destruction de ce continent. Parce que tant nous Aficains nous seront dans le désaccord entre nous, cela profitera à ce continent monstre, pour piller nos richesse. Des opérations rendues possible avec la complicité des microbes comme Sassou Nguesso, Omar Bongo…
    Même la fameuse Union Afrique, c’est une utopie, la réalité est que ceux qui chantent le développement de l’Afrique, sont les mêmes qui travaillent diaboliquement à sa destruction. Des marionnettes à fil, des fils que l’Occident tire nuit et jour. Que peut faire un Sassou à la tête de l’Union Africaine? Déjà lui même est incapable de sortir le Congo de la misère. « Si un homme est incapable de laver un patalon, crois-tu saura t-il lavé quelque chose quand il n’aura dix? ». Sankara vivant, je pouvais croire au dévéloppement de l’Afrique. Pour ma part j’ai cessé de croire à ce rêve le jour « ce Porteur d’Espoir est mort ». Mon Frère Sankara est mort avec le dévéloppement de l’Afrique. Et la malediction de l’Afrique restera éternelle. Car une terre ne développe pas seule, il faut des hommes et, les hommes c’est sont ceux-là que les énnemis de l’Afrique envois chaque jour sous la terre. Je prends l’exemple du Congo Kinshasa qui subit la malédiction de la mort de Lumumba.
    L’Afrique aura t’elle encore un autre Sankara? C’est possible. Malheureusement il sera manger par un coup d’Etat. Les Africains n’ont jamais tirer lèçons de leurs erreurs. Après avoir vendu leurs frères et soeurs aux blancs (Esclavage), aujourd’hui avec le Codéveloppement de Mr Sarkozy, ils veulent faire la même.
    Je crois qu’il est temps que nous autres noirs – Africains en particulier comprenent qu’il peut être temps d’être unis et de vivre en Africain, ce n’est que de cette manière nous vivrons librement et digniment.

  14. > Sa mort
    Bonjour cher camarade BURKINABé et aux peuples opprimés.Etant un orphelin de mon idole SANKARA je viens vous faire part de mon message à travers justice pour le père de la revolution de ma chère patrie,de l’amour de ma vie,et à ma raison de vivre.Le pays ou l’éducation n’est pas stable,ou les fonctionnaires ont des salaires misérables,ou les soins sont pour les riches,ou le pauvre n’a pas droit à la justice.

    • > Sa mort
      mes chers amis et frere je suis anglais je voudrais simplement dir
      et redir a haute voix que tout se paye i ci bas car blaise payeras sa parts avants de mourrire n oublier pas qu il serra juger un jours mercie

      • > Sa mort
        Je suis un Malien residant a New York.
        Les faibles les laches et les traitres doivent etre tres serieusement punis pour avoir lachement tuer le sauveur de l’Afrique, Thomas Sankara.
        A cause d’eux le Burkina reste parmis les pays les plus pauvre au Monde.
        Si Thomas atait toujours la le Burkina ne serait jamais comme il est.
        Tout Africain digne doit se reunir pour vanger la mort de Thomas Sankara.

        • > Sa mort
          je suis une jeune burkinabé , lorsque je reli les condition de sa mort je pleure encore
          je suis en rage car personne ne semble vouloir changer tout ca, de plus plus je regrette si amérement que les partis qui se disent sankariste ne se reunissent pas pour avoir une main plus lourde dans la vie politique , nos vies sont entre les mains de personnes qui ne se fiche pas mal de nous , je crois que tout est perdu si on ne prend pas conscience que l’union fait la force , le partir au pouvoir ne pas tuer tout le monde ou baillonné tout un peuple pendant des siécles mais ca fait 20 ans que on a un assain au pouvoir et on ose se pavané partout en parlant d’intégrité , de paix et de justise , pour pouvoir pardonner il faut que le coupable se répentise

          • > Sa mort
            je suis un jeune ivoirien. c est aujourdhui que j ai lu un peu l histoire de la mort du capitaine thomas sankara et j avoue que je suis une fois de plus surpasse par l inconscience de certains africains . il est difficil pour moi de concevoir que les africains apres plus de 400 ans d esclavage de sachent pas ce qui est bon pour leurs peuples .on se met a tue des personnes qui ont lutte pour la liberte de leurs peuples a des fins personnelles .

            J ai foi qu un jour justice sera rendue car Dieu ne laisse jamais impuni les injustes

          • > Sa mort
            bonjour, je suis un africain d algerie et fiere de l etre,je vient de voir un documentaire juste cet apres midi sur une chaine française relatant la vie et les oeuvres du grand homme le capitaine Thomas Sankara en ce moment meme j ai le coeur gros comme ça de voir un leader integre (tels que lumumba, le che, allende, boudiaf , et bcp d autres) lachement « liquidé » c’est une grande perte pour nous tous mais sa memoire est toujours vivante en nous . mes respects mon capitaine .le vrai pauvre , le grand déshérité, c’est celui que personne n’écoute , ne vous laissez pas … réduire en esclavage. africains garde a vous et serrez les rangs soyez vigilants

          • > Sa mort
            Malheuresement si les choses que tu souhaite pour ton pays venaient a se realisé par la prise de pouvoir d’un homme integre comme l’était Sankara, celui ci ne vivrait pas longtemps. Ce n’ai pas dans l’intéret des chef d’état Africains pour la plupart au botte de l’imperialisme occidentale. Encore moins des chefs d’état Ameriquains et Européen. Seul le rassemblement de tout la peuple Afriquain peut faire changé les choses.

          • > Sa mort
            RIP Thomas Sankara!!!!1 Un president comme vous, n’a existe qu’une seule fois et n’existeras plus…..De la part d’un jeune mAuritanien!!! et Fuck Blaise

  15. > Sa mort
    Bonjour et merci d’avoir mis à nue les conditions dans lesquelles est mort le Capitaine Thomas SANKARA. j’aimerais aussi dire que ce n’est pas seulement le Burkina qui a perdu, toute l’afrique a perdue! et il faut encore compter 1 ou 2 Siècles pour avoir un Homme comme SANKARA. le Pouvoir en place a passé une enfance très affamée voila pourquoi elle mange et laisse ses enfants (Ventre creu point d’oreille) mais je pense que 21 ans de nourriture et toujours pas rassasier? c’est nouveau ça. l’assiète doit quitter d’une main au profit du peuple qui compte de centaines de mains. que vous benisse et qu’il vous protège.

    • > Sa mort
      Je suis chilien et notre continent Latino américain porte dans ses veines du sang africain datant de l’indigne époque de l’esclavage. La mort de mon frère de l’espoir Thomas Sankara me touche profondement dans mon coeur , j’ai de la rage , car les tueurs français sont toujours tranquilement libres.
      Un jour naitra un nouveau Sankara , un nouveau Lumumba , un nouveau Che ,un nouveau Allende .
      La lutte continue !!!

      • > Sa mort
        Activiste de la révolution Burkinabè (RDP) j’avoue être nostalgique de cet époque où l’on était fier d’être africain. Je pense que nous vivons déjà le retour du pouvoir populaire en Amérique Latine et j’espère que le tour de l’Afrique noir ne saura durer avec la prise de consciences politique de la jeunesse. Nous devrons combattre particulièrement l’impérialisme français sur le terrain économique car nos pays sont sous son joug par la monnaie coloniale (le Francs CFA) qu’il nous impose et dont nos dirigeants actuels sont si fiers parce que stable. Quelle indépendance sans indépendance politique, monétaire? Quelle honte! La lutte continue!

        Patria ou muerte vinceremos!

      • > Sa mort
        frère chilien ce que tu as dis viens de Dieu je ne sais pas quel Dieu tu pries ,mais soit sûre que c’est la verité qui est sortie de ta pensée et de ta bouche. on est plus qu’a quelques pas,on est par millier et on arrive …Que Dieu benisse l’afrique que Dieu benisse les africains ,et tous les enfants (petits enfants et arrière petits enfants)de la mère afrique qui y sont restés ou qui sont partis loin

    • > Sa mort
      Non, je crois que Thomas n’est pas mort. Car la mort est une fin alors qu’il s’est sacréfié pour ensuite se regerer en millions et de millions de Thomas Sankara. Comme de la bonne Graine Africaine pour la liberté , il faille qu’elle soit morte dans le sol pour ensuite devenir une bonne plante et donner de multitude de bonnes Graines pour la lutte. Donc tous ceux qui pensent aiment Thomas doivent pardonner et contenuer le combat pour la liberté de toute l’Afrique. et non comme le souhaitent, ceux qui veulent encore tuer Thomas, nous pousser en aller de sang versé pour le sang versé. Luttons pour le bon combat que Thomas nous a initié pour un Burkina Faso libre et fort.
      La lutte continu, marchons en rang serré vers la librté et le regard fixé sur le but et ne regardons ni à gauche, ni à droit pour nous distraire car le serpent (babilone) n’est encore mort.
      Que Dieu nous guide et qu’il soit notre juge. Soyons tous benit
      la Patrie ou la Mort Nous Vaincron!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Cheick

    • > Sa mort
      moi il ya une chose que je comprends pas pourquoi la france a tendance a soutenir des criminels de sang comme blaise par exemple des regimes dictatorialde tout accabit et il suffit d’une pseudo elction pour que ces derniers soient legitimes au yeux de la communaute internationale et pour moi ce etat de fait doit changer si nous voulons vraiment un monde de paix ,de droit car je ne comprends pas comment des pays soit disant des droits de l’homme cautionnent ces genres de pratiques. les panafricanistes doivent refusent cela par tous les moyens car ne dit -on pas qu’il est permit de violer l’histoire mais a conditin de lui faire des enfants.
      que Dieu protege l’afrique!
      la patrie ou la mort nous vaincros.amen!

      • > Sa mort
        on necessera jamais de regretter la mort du camarade capitaine mais pour moi la solution pour rendre justice a thomas est une nouvelle revolution qui va balayer le president-criminel actuel sinon son pouvoir autocratique sedirige versune eternisation si rien n’est faire signerdespetitions cest bon mais nous avons besoin de solutions concretes et cest la seule solution pour le moment sinon le tueur s’eternisera au pouvoir jusqu’au tombeau et cesera trop tard donc il ya une necessite d’agir une sorte de re-rectificationcest tout car on dit souvent qu’il est permi de violer l’histoire mais a condition de lui faire desamis a bon entendeur salut!

  16. Sa mort
    Le Capitaine Sankara est un personnage charismatique, même pour certains Français dont je suis. Il me semble néanmoins qu’il serait juste que soient mentionnés aussi ceux qui ont péri avec lui ce jour là… La mémoire de Thomas Sankara doit être sauvegardée. Celle de ceux qui l’ont soutenu au prix de leur vie me paraît avoir autant de valeur.

  17. Sa mort
    Thomas Sankara est un exemple pour nous jeunes africains…
    L’Afrique et les africains ont besoin du charisme et de l’intégrité d’un personnage tel que lui…Notre mère Afrique nous donnera encore,je l’espère, un enfant qui sera tout aussi visionnaire que lui !

    • Sa mort
      oui sankara est un vrai exemple mais malheureusement ces genres d’exemples deplaisent aux neocolonialistes et les marionnetttes sur le continent donc il cherche toujours a les eliminer mais viendra un jour ou cela ne sera plus possible car chaque chose a une fin repose en paix camarade capitaine.

      la patrie ou la mort nous vaincrons!

    • Sa mort
      J’ai des larmes aux yeux en écoutant la voix de Thomas Sankara. Je suis en colère contre tous ceux qui ont participé de prés ou de loin à son assassinat, surtout blaise compaoré. Pourquoi l’Afrique continue de tuer ses fils les plus talentueux et les plus couragueux pour le compte de la france. C’est honteux et révoltant.

    • Son remplaçant
      Il en aura un SANKARA en Afrique malgré les multiples assassinats de ses vaillants fils comme Barthélémy BOGANDA de Centrafrique, Patrice Eméry LUMBUMBA du Congo Démocratique, Thomas SANKARA du Burkina et bien d’autres. Je voudrai savoir qu’est ce qui est devenu les enfants de THOM à savoir Auguste et Philippe.
      Merci

  18. Sa mort
    A la base de chaque développement économique, social et culturel se trouve des facteurs déterminant que si nous les supprimons, il serait très difficile de se relever. Les facteurs déterminants du développement de l’Afrique ont supprimé ou du moins affaiblit. à la mort de Capitaine THOMAS SANKARA j’avais encore 5 ans mais à travers les média j’ai appris plein de truc sur lui ainsi que sur plusieurs autres personnes intègres de cette Afrique meurtrie. Capitaine je pris que Dieu le tout puissant vous accord sa grâce à vous et votre progéniture à toute l’Afrique et qu’il lave par ca clémence cette dernière des impurs éléments. Capitaine SANKARA si vous m’entendez sachez que votre idéal pour lequel vous avez trouvé la mort restera graver dans le cœur et la tête de toute la jeunesse africaine quoique nombreux sont les gens qui n’en sont pas conscient. Repos en paix et sachez que vous êtes vivant en nous.

  19. Sa mort
    Eh oui tous ceux qui luttent contre la Françeafrique finissent toujours mal….Ce qui étrange c’est que les médias (à quelque exceptions près) ne parlent jamais de lui !!!! Il n’on pas seulement tué Sankara ILs ont tué ses idées (en Europe du moins)

    • Son immortalité
      Rip Capitaine !!!

       » Sankara était le capitaine de l’ Afrique entière, svp dites le moi ou se trouve sa tombe, dites le moi je vs en prie ?  » disait Abdallah Leh dans sa chanson.

      L’ Afrique avait eu son Obama et ils nous l en prie ,quand je vais sur youtube je ne sort jamais sans l écouter , sa voix résonne tel un prédicateur , je crois qu’il étais un voyant avant tout. je maudit cet balle qui nous a prie Sankara, je maudit cet fusil qui a tiré et je maudirai toute mon éternité cet main !!!

      Est ce possible qu’ une mèche de cheveux pousse dans la paume ?? Non Jamais !!! Alors l’ Afrique n auras jamais un second sankara.

      Je suis musulman et je prie pour toi.

      Je suis chrétien et je prie pour toi.

      Je suis juif et je prie pour toi.

      Je suis Africain et pleure ta mort !!!

      May Allah Bless You !!!

      • Son immortalité
        ceci est une triste réalité. on n’aura jamais et au grand jamais un homme carismatique comme Thom SANK. maudit à cette main qui a tenu ce fusil.
        Que DIEU bénisse l’Afrique.

      • Son immortalité et son unicité
        Nous jeunes Africain:Refusons de comparé notre THOMAS a quiconque autre président.Notre THOMAS doit être pour nous un libérateur unique sans égal ni limite.Je suis Sénégalais et je n’accepterai jamais que l’on compare notre Président à d’autres et surtout pas à des colonisateurs.

  20. Sa mort
    j aurai aime mieux le connaitre mais helas que dieu fasse un president comme lui s installe au faso

  21. Sa mort
    quelle fut le plaisir d’avoir hoté la vie a un homme qui aurait pu sortir l’afrique de sa misère?celiu qui fait du bien sera recompensé par le bien et celui qui fait du mal sera payé par le mal.de toute les façon;personne n’en sortira vivant dans cette vie.tot ou tard justice sera rendu

    • Sa mort
      slt je me nome yousouf witti je suis djiboutien la premier foi que je entendis parler de sankara ce quand je ecoutais une chonsons d un artiste djiboutien nomee abdallah lee qui relater le sentiment qu il eprouvait pour l afrique ce depuis que je essayer de m interesser a lui et a son histoire mais tt suite je compris que cetait un homme fort avec un coeur puissant qui voulait changer l afrique et son pays et se ce ne pa pour r1 k il a declarer  » malheur a ce qui ballonne le peuple  » donc svp la generation d’ aprers sankara essayons de lutter pour la democratie et contre l imperialisme et de suivre le chemin ke sankara nous a tracer et honte a ce qui l on assasiner .

    • Sa mort
      slu mw sè victorien bicaba burkinabè .juste pour salué ce qi on eu a aimé mon president sankara que DIEU lè benis

  22. Sa mort
    slt moi cè barry, je vie en cote d ivoire, je ne peu pa fair listoire, mai je pence, que les otorité actuel, doive reconnaitre a ce méssieu une chose, son intégrité, son courage, son amour pour son peuple,et son angagement de né jamain trahir ce qui lon abatu, pour leur soif du pouvoir, ils lons ce pouvoir, et aprè, mai sankara, sache que tu è mort pour nous, et nous te seron toujour reconnaissan, nous ne toublieron jamain, tu reste toujour l homme le plu populaire au faso,tu è une legende pour nous,tu è notre exsenple a suivre, tu è notre model,mai je demande a blaise, djedjeré, et tous ce qui on patisipé a ce massacre, de nè jamain mouri, resté ici, pas_que , votre place è ici, pa o cieu. merci a tous

    • Sa mort
      Salut moi c,est olivier noah depuis le cameroun. Sa mort qu,elle perte! S,il était resté vivant, les autres l,auraient copiés mais il est mort! Ce qui incombe n,est pas simplement reconnaitre en lui un homme integre mais faire renaitre son idéologie de l,AFRIQUE et prendre en elle des exemples tout en tenant compte du fait que l,Afrique évolue avec le monde et faire d,Elle ce qu,elle doit etre sur la scene internationale. En cela il vivra encore nous la jeunesse africaine nous pouvons le faire mais soyons unie. Le temps des pleurs et des lamentations est révolu. Tous ensemble nous pouvons réaliser ce reve la on aura au moins reconnu sa vraie grandeur.

    • Sa mort
      Désolé , je suis triste , après mes recherches , la mort de Thomas isdor noel Sangaré à été une perte pour le peuple burkinabé et généralement sur le monde . je demande que la justice soit faite .

  23. Sa mort
    Je l’ai connu car dans les année 80 j’été elève. L’afrique a perdu u homme que l’on ne peu plus avoir a cose des blancs. TOUS LES PROGRAMMES DE SOCIETE DE NOS CANDIDATS A LA PRESIDANCE 2010 Thomas avait vu sa bien lomptent; Si la révolution avais fait dix ans au Faso tous les autres pays allais nous envier. Mais helas les traites l’ont tué.

    • Sa mort
      bonsoir a tous et tous je me nomme dème kassim je suis burkinabé age de 16 ans je vie en cote d’ivoire avec mes parent je veux savoir pourquoi Blaise a tuer Thomas car je croix que Thomas était l’un des héros de l’Afrique svp donner moi une réponse car je veux savoir un peux sur ma patrie

    • Sa mort : une perte pour toute la jeunesse africaine.
      Je suis un jeune sénégalais de 24 ans.Je suis né trois mois après la mort du Président Thomas.Mon seigneur a fait que j’aime beaucoup cet homme qui a marque ma vie par ses idées et son courage.Que Dieu nous donne la force,nous,jeunes africains de continuer cette lutte de libération.Mr Sankara nous a suffisamment donné de leçon.Donc nous devons travailler,lutter,refuser toute injustice où qu’elle peut surgir.Nous n’avons plus le droit de baisser les bras et laisser nos dirigeant foutre la merde dans notre chére Afrique.Dieu le Seigneur nous guide et nous protège pour nous liber et libérer notre peuple de ses souffrances.ça suffit !

  24. Sa mort
    Bonjour,

    J’ai une petite question qui j’espère aura reponse. Dans l’article vous dites
    « Dans un bureau, le capitaine Thomas Sankara en réunion avec des conseillers lance à son entourage : « restez-là, c’est moi qu’ils veulent ! » Le président, en tenue de sport, se précipite dehors les mains en l’air. Mais il est immédiatement fauché à l’arme automatique. Aucun de ses gardes ni conseillers ne sera épargné. »
    Ma question est, si tout ceux qui etaient dans le bureau et qui ont entendu le capitaine dire « restez-là, c’est moi qu’ils veulent ! » sont morts, comment est ce que aujourdhui c’est possible de donner une telle information? J’aimerais bien savoir.
    Merci pour l’éclairage

    • Sa mort
      Merci pour votre remarque pertinente.La phrase en cause de l’article devra être changée.
      En vérité il y a un rescapé, il s’appelle Harouna Traoré. Le première version de l’assassinat est celle de Sennen Andriamirado que vous trouverez à l’adresse http://www.thomassankara.net/spip.p…. Vous verrez que Sennen cite nommément ce témoin qu’il a pu rencontré.
      Depuis Harouna Traoré a témoigné plusieurs fois, dans des interviews ou des films.

    • Sa mort
      [->]Je pense que FasoBiiga pouvait avoir la réponse à sa question en interrogeant des personnes de son entourage ayant été acteurs de la période révolutionnaire.tout ceux qui s’intéresse un peu à cette tragédie savent qu’il ya eu un survivant à ce massacre: Alouna TRAORE.

    • Sa mort
      ils ne sont pas tous morts, il y’avait un de ses conseillers qui s’appelle Alou Traoré je crois, qui a été laissé pour mort!, c’est de lui que vient cette information.

    • Sa mort
      Slt moi je pense que ce sont des personnes importantes qui ont t cites il doit rester des gens comme des plantons, le personnel de son cabinet ou sais-je

  25. le patriote
    sankara n’est pas mort car on dit de quelqu’un qu’il est mort quand il est sans impact dans la vie, les enfants de thomas naissent pendant toutes les generations.vive le panafricanisme!!!

  26. Sa mort
    Thomas Sankara est mort en martyr pour son peuple et même pour Blaise Compaoré . Il a affronté la mort et il a triomphé, c’est pourquoi pour nous c’est un héros, un héros dans tout son ensemble. Sa mort doit plutôt nous fortifier et nous édifier car demain il faudra combattre et vaincre.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons!

    • Sa mort
      cher papa c’est comme sa je doit t’apelle.Tu es parti il ya de cela plusieur annee,se qui ton assassiner non plus la consience tranquille et on compati au declin du continent africain,maudi soit le jour qu’il ton tuer.comme tu le disais dans lun de tes discours avant ta mort(lindivudi peut etre tuer mais jamais ses idees)Tu es devenu pour la jenesse le che africain.

  27. Sa mort
    la mort de cet homme m’a beaucoup fait mal car je ne l’ai pas connu,il est mort 3ans avant ma naissance,j’aurai aimé le connaitre.je me portes volontaire pour continuer sa lutte et son combat.mon plus grand souhait est de voir mon pays sauvé des griffes occidentaux.

    • Sa mort
      la mort du CHEafrica nous travail toujours. mais sache que jetai son pionnier et il avait l’ habitude de nous dire que la ou s’abat le découragement c’est s’élève la victoire des persévérants.Samsk le Jah le guide des future révolutionnaires mais malheureusement…mon frère ai confiance en JAH. bigup one love Jahrastafarys

      • Sa mort
        l afrique a ete toujours trahi par ses propres fils des hommes comme sankara dt ses ambitions depassait son pays mais tout le continent ki a ete assassine par son numero 2 a ki il consider comme par la main des francais est ce que ns pouvons developper a ces conditions

    • Sa mort
      Comme lui meme il la declarer, »on peux tuer 1 homme mais on peux pas tuer ses idees,vraimen il a raison,ils l’ont tué mai ses idees sont toujour là,c’est pourquoi,il ya baucoup de partisant de thomas sankara,nous somme tous des sankariste! Tous les doctrine anti-sankariste a part a part! La patrie ou la mort nous gagnons

  28. Sa Mort
    Joseph KY ZERBO a dit que chaque génération a des pyramides à battir. la Génération de THOM l’a sacrifié au lieu de donner suite à ce que celui de OUEZZIN a commencé. Ils ont marchandé notre avenir, l’avenir de plusieurs générations. Ils font honte au Pays. L’Histoire le retiendra.

  29. Sa mort
    Je nai pa connu thomas.s de vue,mais je lai connu en tant q’un homme unique en son genre de la perception du developpement de cher continent.ce que jaspire presentema ce sont des sentiments flou de voir un jour lè africains toujours au dessous des africains.honte aux commenditaires de cet acte ignoble

  30. Sa mort
    on ne peut une idee on ne peut tuer un esprit. gloire, gloire o gloire a toi sankara hier aujourd’hui et pour toujours. honte o honte aux necrophages, aux felons, aux traitress;,

  31. Sa mort
    Thomas sankara était le président le plus pauvre du monde tout simplement parcequ’il placait ses biens dans la caisse nationale.voila que de nos jours il ya des présidents en Afrique qui sont plus riches que leur caisse nationale.j’ais honte de ces inconscients.GLOIRE à toi Sankara…

    • Sa mort
      Afrique. est tombé sur la tête depuis 1983 donc pas le solutions la tête perdu est tre grave

    • Sa mort
      L ‘afrique ne sera jamais en envance car nous ne refflechions pas de l’arrière

  32. Sa mort
    je n’ai pas connu ce grand Homme panafricain mais l’histoire me rends fier de lui! un homme intègre, dépourvu de superflue, charismatique et avec des idéaux c’etait THOMAS SANKARA! l’AFRIQUE reclame ces hommes… seul cette determination fera renaître mon continent!

  33. Sa mort
    un vieux que je considere toujours jeune m’a dit un jour: »mon petit saches que tout homme doit mourir un jour,mais toutes les morts n’ont pas la meme signification ».disait un de mes musiciens congolais(rep.du congo) preferé.ainsi ni lumumba,ni sankara et moins encore le Ché,aucun d’entre eux n’est mort quoiqu’ils aient perdu leur charpente physique.
    john-green bazangoula.

  34. Sa mort
    Afrique levons nous, prions pour SANKARA même étant déjà au PARADIS prions pour lui,
    Afrique levons nous tous ensemble donnons nous la main demandons tous au tout puissant d’envoyer dans l’enfer BLAISE COMPAORE même étant entendu qu’il n’échappera JAMAIS l’enfer.

    SANKARA, SANKARA, je ne cesserai jamais de prononcer ton nom. le syndicaliste sénégalais qui est ton idole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

15 − quatre =